VIDEO. Pour lutter contre la contrefaçon, 1100 téléphones sans IMEI ont été détruits

  •  
  •  
  •  


Beaucoup de Malgaches ont rouspété face à ces images. Et pour cause, la douane et l’ARTEC (Autorité de régulation des Technologies de communication) ont procédé hier à la destruction de 1100 téléphones portables sans IMEI au rouleau compresseur (voir vidéo).

Selon le Directeur général de l’ARTEC, plus de 30% des smartphones utilisés à Madagascar sont issus de la contrefaçon. Et la contrefaçon, quelle que soit sa forme, est tout simplement illégale. Ces produits sont certes moins chers mais ils ne sont pas aux normes. De plus, la contrefaçon porte préjudice à l’économie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*