« Nous sommes passés de 92% de pauvreté à 72% », dixit Rajaonarimampianina

Selon le président Rajaonarimampianina, Madagascar serait passé de 92% de pauvreté à 72%. De quoi donc confirmer sa célèbre citation « Prouvez-moi que les Malgaches se sont appauvris » (et non pas, « prouvez-moi que les Malgaches sont pauvres », notez que la nuance est de taille).

Soit. Si tel est vraiment le cas, c’est une excellente nouvelle. Cependant, on aimerait bien savoir d’où le président sort ce chiffre. De plus, le ressenti de la population ne va pas du tout dans ce sens. Bien au contraire, la population ne cesse de se plaindre de l’inflation (avec un salaire qui ne bouge pas, lui). Bref, ce n’était pas le bon moment de sortir de telles affirmations.

S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Rakotobe

Peut être la réponse est simplement celle ci : si le revenu fixé pour classer quelqu’un dans la catégorie des « pauvres » est dépassé de quelques ariary, alors hop ! c’est magique, la personne devient « riche » ! Quelle supercherie ! Non, la réalité vraie et non la propagande d’Etat est de cet ordre : diviser un PIB par le nombre total d’habitants d’un pays dont certains (une poignée) s’enrichissent de façon outrageuse est un scandale de désinformation et de malhonnêteté. Sous Ravalomanana c’était pareil, le PIB a été augmenté de 7%, donc la propagande du TIM s’est fixée sur ce chiffre pour louer les réalisations du grand timonier. En fait les 7% correspondent exactement à l’enrichissement de la classe des plus riches pro-Ravalomanana. Pour le reste de la population, c’est la descente aux Enfers depuis des décennies. Cette descente est inversement proportionnelle aux extraction minières et aux fuites d’argent de toutes sortes vers l’Etranger. Il s’agit d’un système mafieux bien rôdé, de même nature que celui qu’on nous sert en France avec la complicité de pseudo économistes qui bidouillent les chiffres et les interprètent selon les besoins de la propagande d’Etat.

error: