VIDEO. Une île malgache devient une propriété privée à 2500 euros la nuit

  • 109
  •  
  •  
  •  
  •  
    109
    Shares

Cette nouvelle ne plaira peut-être pas aux fervents défenseurs de la réintégration des Nosy Malagasy (îles Eparses) à Madagascar. Et pour cause, Nosy Ankao, un magnifique territoire malgache situé au nord-est de la Grande île, est devenu une « île privée », selon l’Office du tourisme. D’après nos informations, Time and Tide, une société sud-africaine, y ouvrira un écolodge de luxe dénommé Miavana.

Accessible uniquement par hélicoptère depuis Diégo-Suarez, on y dénombrera 14 villas. Les touristes pourront profiter de l’étonnante biodiversité que les propriétaires entendent bien préserver. Présenté comme le nouveau repère des stars et des milliardaires, il faudra compter un budget minimum de 2500 euros la nuit, par personne. Ci-dessous, la vidéo de présentation du projet.

26 commentaires à propos de “VIDEO. Une île malgache devient une propriété privée à 2500 euros la nuit”

    • les operateurs economiques malgaches sont encore plus riches que les vahiny, est ce qu’ils partagent avec les petits malgaches? Rien du tout, encore plus mahidy que le plus mahidy des karana ou sinoa…

    • Quand elle travaille chez un vaza oui ailleurs c’est beaucoup moins…………….

  1. Tout ce qui se passe à Madagascar n est qu’ une déception de la population. Les dirigeants sont le plus grand responsable de tous ses pillages, de tous ses anormales partout. Mais surtout c est à nous de changer. Nous, population. Il ne faut plus se laisser faire. Il faudra voter la bonne pour diriger ce magnifique pays. Le plus important .Il faut éduquer nos enfants pour ne jamais ressembler à aucun de ses dirigeants, des générations qui aiment son pays, non pas l
    argent. Des futures générations non égoïste qui ne penseront aux biens des générations futures par le biais du bien de ce beau pays.ENFIN, Je suis folle est ce que c est trop tard maintenant?

  2. Y en a qui, pour soit disant éviter des polémiques, preferent cacher la vérité et se voiler la face. J’appelle ça des traîtres ou des collabos.

  3. si les autorités savent y tiré profit au benefice du peuple, j’vois pas d’inconvenient…les plages malgache du nord, ohest, sud est, est sont des lieux pour prostituer, laisser les excrements!!!

  4. A savoir,quels sont led deals avec les gens de la proximité immediate,avec la commune ,avec la region,et avec l’ETAT quand une Société (surtout etrrangerè) comme BASE TULEAR s’accapare d’une partie de terre de Madagascar?Surtout pour qu’il y ait des vraies retombées positives et DURABLES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*