Un projectile atterit sur une maison dans un quartier d’Antananarivo

On pourrait croire à un canular, et pourtant, c’est bien vrai. Alors qu’hier, l’on a appris par le biais de nos confrères de Newsmada que la fusillade d’Ambatobe aurait été revendiquée par Daesh, ce matin, c’est un autre fait divers qui défraie la chronique. Selon l’Express dans son édition de ce jour, une cible volante a été « lancée par mégarde » depuis un camp militaire sis à Betongolo.

Pesant une vingtaine de kilos, elle a atterri sur une maison à Tsiadana, blessant par la même occasion une femme. Selon le Chef de l’Etat Major contacté par l’Express, le projectile n’est « ni un obus, ni un missile, mais un matériel militaire d’exercice destiné à être lancé pour les pratiques de tirs à la mitrailleuse » (d’où l’absence d’explosion lorsque le foyer a été frappé). Bref, pas très rassurant tout ça…

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: