INTERVIEW. Père Pedro incite à démasquer les politiciens menteurs

  • 995
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    995
    Shares

Le Père Pedro est l’un des personnages les plus appréciés à Madagascar. Récemment, ce prêtre des bidonvilles d’Antananarivo a sorti un livre intitulé « Insurgez-vous » (Editions du Rocher).

A presque 69 ans, il n’hésite pas à pointer du doigt les politiques (ce que certaines personnes commencent à lui reprocher). Dans le cadre de la promotion de son livre, il répond aux questions de nos confrères de RFI. Pour écouter l’émission, appuyez sur le bouton Play ci-dessous.

3 commentaires à propos de “INTERVIEW. Père Pedro incite à démasquer les politiciens menteurs”

  1. Inssurection non jamais no.
    Nous dirons engagez vous dans votre vie au quotidien. Prenez des initiatives en terme de sécurité, en terme d’insalubrité, en terme de pollution.
    En agissant ainsi vous commencez par vous changez ainsi notre pays pourra changer.
    La vie d’une Nation est construite par chacun de ses citoyens surtout pas par nos politicards véreux égoistes parvenus sans scrupules vendus aux intérêts des étrangers.
    Jeunes malagasy soyez inventifs ensemble jamais seuls, apprenez à avancer ensemble.
    Jeunes soyez entreprenants il y a tant et tant de micro entreprises à créer dans tous les domaines c’est en créant de la richesse dynamique que nous pourrions espérer nous sortir de notre marasme tant matériel que structurel qu morale que spirituel.
    Nous disons et nous répétons sans cesse que :

    « CE NE SONT PAS LES RICHESSES QUI NOUS MANQUENT. LA NATURE A BIEN DOTE L’ILE DE MADAGASIKARA. C’EST JUSTE DES HOMMES DE BONNE VOLONTE QUI NOUS FONT GRAND DEFAUT POUR QUE NOTRE PEUPLE PUISSE JOUIR DE TANT D’OPULENCES A JUSTE TITRE. »

    Madagasikara est notre responsabilité que nous soyons jeunes mois jeunes. Chacun d’entre nous devrait apporter sa solution au quotidien sans attendre que l’autre le fasse à notre place.

    Ce sont des cheminements obligatoires, des prises de conscience sur le fait que sa vie, la vie de son pays c’est soi m^me qui oeuvre dans sa construction ou reconstruction.

    Mais pas d’insurrection encore moins de pseudo révolution et nullement de violence juste un changement de soi pour que notre société puisse changer et notre pays avancer toujours dans le moramora malagasy.

  2. Il faudrait surtout que nous revenons sur terre, que nous remettons nos têtes sur nos épaules et devenons plus lucides !

    Nos hommes et nos femmes politiques ne sont que des hommes et des femmes issus du peuple, ayant donc, TOUS et TOUTES, la même culture, le même état d’esprit, la même mentalité, les mêmes envies et autres pulsions.

    La fin de la colonisation, et surtout la mise au ban d’un régime politique structuré (en mai 1972), n’a fait que libérer, et même accélérer notre cheminement vers un retour aux sources.

    Oui, cette régression (sociale, culturelle, sociétale, sanitaire, politique, …) que nous connaissons et « subissons » depuis plus de 50 ans n’est qu’un retour vers nos traditions, nos habitudes, nos mentalités passées, celles antérieures à la colonisation.

    Les hommes et les femmes politiques d’aujourd’hui, quelque soit leur place dans la société (qu’il soit président de la République ou président du Fokontany) ne font qu’agir de la même façon que ceux et celles de l’époque précoloniale, avec les mêmes motivations.

    Alors OUI, si nous voulons d’un monde meilleur, en tout cas moins pire que ce que nous connaissons aujourd’hui, il nous faudra changer radicalement de mentalité.

    Il nous faudra nous « OCCIDENTALISER » en profondeur, fondamentalement.

    Que nous le voulions ou non !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*