VIDEO. Comment les sites français sont bidonnés depuis Madagascar

Faux articles en ligne, commentaires bidons sur des sites marchands… A Madagascar, produire ces contenus ne coûte pas cher. Pour cinq euros par jour, des rédacteurs web écrivent pour des sites d’information, notamment pour la presse spécialisée. « Rien d’illégal », souligne une responsable d’une agence de rédaction web. En revanche, les faux commentaires qui vantent des produits ou des services sont illégaux (exemple, faire les louanges d’un hôtel à Londres depuis un petit bureau d’Antananarivo). Regardez le reportage.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Tony

C’est pas pire que les faux blogs qui rédigent des faux témoignages!

error: