Une exploitation de terres rares menace une presqu’île malgache

  • 74
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    74
    Shares

Située près de Nosy Be, Ampasindava est une presqu’île malgache dont le sous-sol regorge de richesses. On y trouve du tantale, une terre rare utilisée dans les produits de haute technologie (téléphones portables, ordinateurs, missiles, avions) grâce à sa capacité à résister à la chaleur et à la corrosion.

Et c’est dans ce contexte que la société allemande Tantalus a acquis une concession de 300 km2 en 2009 (soit pendant la période de transition d’Andry Rajoelina). Problèmes : la population locale n’a jamais été consultée et les conséquences sur l’environnement s’avèrent désastreuses. En effet, l’exploitation de ce minerai nécessite une énorme quantité de produits chimiques et d’eau, entraînant des rejets toxiques et radioactifs considérables.

La TREM (Tantalus Rare Earth Malagasy) prévoyant d’exporter 10 000 tonnes de terres rares/an pendant 50 ans, une telle exploitation produirait donc 500 millions de tonnes d’eau contaminée et 1 milliard de tonnes de déchets toxiques au bout de 50 ans ! Tout simplement scandaleux ! Signez la pétition en ligne contre ce projet.

5 commentaires à propos de “Une exploitation de terres rares menace une presqu’île malgache”

  1. Nous vous demandons de respecter cette Terre , beau joyau de la nature . Terre de nos ancètres , la notre , celle de nos enfants , de nos petits enfants . Vous ne pouvez rester insensible à tant de beauté .
    Juste un peu d’humanité pour sauvegarder notre île paradisiaque .
    Merci à vous .

  2. Le plus dure avec ce genres de chôses c’est que même avec toute la volonté du monde, le gouvernement malgache ne peut pas lutter contre ces investisseurs car il a signé un contrat avec une clause arbitrage. La politique d’attraction des investissements marche mais à quel prix

  3. Rahoviana no hifarana ny fanandevozana ny Malagasy ? Mbola hisy farany ny fanararaotana ny tsy fahalalan’ny madinika. Efa miainga tompoko amin’izao fotoana izao ny fiarovana azy ireny, samia ho ela velona tompoko hahita ny faran’izao fihetsika amboletra ataon’ireo manan-katao izao !

  4. Système capitaliste de merde pour de l argent on détruit tout on ne respect pas notre planète on pollue tout. Capitalisme et croissance voilà les deux mots qui vont tous nous tuer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*