Une Malgache condamnée à 13 ans de prison pour le meurtre de son mari belge

Treize ans de prison. C’est la peine à laquelle a été condamnée Onjanirina Rakotomalala, une jeune femme malgache de 30 ans, pour le meurtre de son mari belge. Mère de deux enfants issus d’un précédent mariage, elle avait commencé à discuter avec ce dernier via Facebook en 2017. Une rencontre physique a eu lieu à Madagascar en 2018 et cinq jours plus tard, le couple se marie.

Mais ayant découvert des échanges de son mari avec d’autres femmes, celle-ci s’est vengée en l’agressant au couteau. L’homme n’a pas survécu à ses blessures. Ne niant pas les faits, la Malgache a écopé de 13 ans de prison, alors que 18 ans avaient été requis par l’avocat général. Comme circonstances atténuantes, la défense a évoqué une enfance malheureuse, un mari violent, un viol par son oncle et l’absence d’antécédent judiciaire.

S’abonner
Notification pour
guest
4 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Analyste

Mariage après 5 jours ? N’importe quoi franchement. Il faut prendre le temps de se connaître un peu voyons !

Pasteurisé

Mais qui êtes-vous pour juger leur amour ?

Koto, sors de ce corps !!!

franck

le voler sans le tuer aurait été plus logique , plus courant aussi
pour rire autour de ces histoires, qui ne sont pas que belges, lisez « rade terminus »
la rade c’est celle de Diégo, le terminus, c’est celui de la vie de quelques vieux vahazas

Analyste

Vu son profil, elle a l’air d’être plutôt une femme qui cherchait vraiment le bonheur et pas juste l’argent. Avec les violences physiques et psychologiques qu’elle a subi dans son enfance, elle était plutôt une proie facile pour ce pervers vazaha. Apparemment, il était aussi violent avec elle. Quand elle aura payé sa dette à la société, il faudrait qu’elle consulte un psychiatre pour soigner ses blessures de l’âme.

error: