VIDEO. « Le confinement est difficile, qu’est-ce qu’on va manger maintenant », dixit une lavandière

A Madagascar, un confinement a été décrété durant les week-end (samedi et dimanche) pour essayer de limiter la propagation du coronavirus. Si les plus chanceux peuvent faire des provisions, les plus nécessiteux n’ont pas pu aller travailler. Selon le témoignage d’une lavandière, les forces de l’ordre l’ont contrainte à rentrer chez elle alors qu’elle s’apprêtait à aller laver le linge de son employeur afin de gagner un peu d’argent. Un salaire qui lui aurait servi à se nourrir pour le jour même.

La problématique pour ce type de population est toujours la même. Lorsque vous gagnez moins de deux dollars par jour, il est impossible de faire des économies pour le lendemain, vu la cherté des produits de première nécessité. Seules des subventions du gouvernement pourraient la dépanner mais avec la désorganisation générale, la mise en oeuvre est compliquée. Souvenez-vous des nombreux couacs de l’année dernière.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: