VIDEO. « Je joue avec l’argent mais beaucoup de choses me manquent »

A l’âge de 25 ans, Karinah veut faire carrière dans la musique. Originaire de l’Est de Madagascar (Anivorano Brickaville), elle a fait un passage dans l’émission « Karakory antsika jiaby ». Et sa chanson intitulée « Madame ministre » a fait le buzz. En effet, Karinah confie que cette chanson raconte sa vraie vie (voir vidéo).

« Avant, j’étais en couple avec un Directeur de banque, je jouais avec l’argent mais beaucoup de choses me manquaient, aujourd’hui je suis avec un ministre, j’ai une vie tranquille mais il n’a pas eu mon coeur », chante-elle. Euh… il faut dire que les paroles laissent sans voix et rappellent un peu le même état d’esprit que Rijade de Nosy Be avec sa chanson « Drako hely ». A vous de juger… 🙂

S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Analyste

C’est devenu leur mode de vie à cette catégorie de femmes de vendre leur c*l pour jouer avec l’argent comme elle dit. C’est drako hely bis celle là! n’importe quoi la mentalité!

Hanitra

Bien dit!

leobe

ce n’est pas étonnant si madagascar est un pays où la contraste entre pauvres et riches est flagrante. Le niveau d’éducation est tellement au ras des paquerettes; Au lieu de bosser sérieusement et se lancer dans une carrière sérieuse comme des femmes a l’étranger, les femmes malagasy, certaines, au lieu d’en faire de même, préfèrent vendre leurs c*ls puis promouvoir leurs pratiques décadentes a la télé pour inciter d’autres a en faire de même. Elles peuvent faire ce qu’elles veulent de leurs c*ls mais le problème c’est leur mentalité, elles incitent les autres jeunes a faire de la débauche et la décadence, ce qui nuit gravement a notre pays

MDRM

Je crois qu’elle n’a pas compris que de toute façon, quand on se met en couple avec quelqu’un pour l’argent, qu’importe les calins qu’elle reçoit, elle n’aura jamais le plaisir qu’elle souhaite avoir. Pour ça, il faut choisir quelqu’un qu’on aime vraiment et c’est seulement là que la magie opère.

error: