VIDEO. Madagascar dépend des aides des bailleurs de fonds internationaux

  • 389
  •  
  •  
    389
    Shares

« Madagascar célèbre le 60ème anniversaire de son indépendance. Néanmoins, la souveraineté de l’île n’est pas encore totale », commente une journaliste de France 24. Effectivement, la question de la souveraineté de Madagascar sur son propre territoire se pose encore aujourd’hui, notamment avec le sujet épineux des Nosy Malagasy (îles éparses) qui n’ont toujours pas été restituées par la France soixante ans après la « décolonisation ».

Mais il y a aussi le problème de l’indépendance économique. En effet, selon Gaëlle Borgia, journaliste correspondante de France 24 à Madagascar, « deux tiers du budget de fonctionnement de l’Etat malgache dépendent des aides des bailleurs de fonds internationaux ». D’ailleurs, la plus grande entreprise de Madagascar – qui représente 26% des exportations et la plus grande pourvoyeuse de devises et d’emplois – est une entreprise étrangère détenue par des sociétés canadienne, japonaise et coréenne.

Un constat consternant et vraiment incompréhensible, étant donné que Madagascar a les capacités pour se développer sans avoir perpétuellement recours à des financements des bailleurs de fonds. Ces « aides » prennent d’ailleurs souvent la forme de prêts. Qui dit « prêts » dit « intérêts ». Et qui dit « intérêts » dit cercle infernal de l’endettement pour des centaines d’années. A un moment donné, il va falloir casser ce mécanisme de pauvreté programmé. Et pas juste avec de belles paroles et des promesses jamais tenues.

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Analyste

Complètement d’accord avec vous. Mais le problème, c’est que chaque dirigeant qui passe accepte ces prêts parce qu’ils prennent tous une commission pour leur enrichissement personnel. Ce qu’il faut, c’est le retour de la monarchie.

dolso

La monarchie me paraît difficile à rétablir de nos jours, tant les malgaches , comme tous colonisés dans le monde, ont été lobotomisés par les colons.En France, depuis 1789, pour asseoir leurs pouvoirs,les futurs néo colons ont tous fait pour détruire toute velléité de monarchie. Et ces néo colons ont imposé le système pervers « d’aide – dettes »: plus les pays néo-dépendants sont obligés de s’impliquer, à leur insu, dans ce système et plus les néo colons s’enrichissent.Si vraiment leurs prétendues aides n’ont pas été compensées, comment voulez vous que ces pays riches continuent à aider? Pas la peine d’être comptable! Voilà pourquoi le mot indépendance est creux et inhumain même.Il y a la planche à billets vous me direz, et là, ils ont les droits, encore une fois pour eux seuls car les néo dépendants ne pouvaient directement imprimer leurs billets de banque.Le CFA a contribué à enrichir les néo colons!

libertad

il a déja dit quoi le DJ ? que recevoir de l’aide des bailleurs revient a s’agenouiller devant eux? et pourtant ils continuent a recevoir beaucoup de financement, en plus de ça ils gardent tout l’argent et le dépensent comme bon leur semble

error: