VIDEO. Des travaux forcés exécutés en public pour les violeurs

Face à la recrudescence des cas de viols sur des enfants et de jeunes adolescent(e)s à Madagascar, le ministère de la Justice malgache a décidé de prendre des mesures fortes. Ainsi, les auteurs de viols auront à exécuter des travaux forcés en public. La nature des travaux reste encore à déterminer (curage de canalisations par exemple). De plus, les circonstances atténuantes, les demandes de liberté provisoire, et le sursis seront désormais exclus.

Il est à noter que ces mesures vont être mises en place en attendant de pouvoir faire voter un projet de loi prévoyant un durcissement des sanctions pour les violeurs. Le récent décès de la petite Tiphania à l’âge de 7 ans, suite à des viols répétitifs de la part d’un membre de sa famille, a été l’élément déclencheur qui a largement ému les Malgaches et poussé les autorités à prendre ces mesures.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: