VIDEO. Comment sont perçus les métis à Madagascar ?

Traditionnellement, et plus particulièrement en Imerina, le métissage était considéré comme facteur potentiel de désordre car « chacun doit rester à sa place ». Qu’en est-il aujourd’hui ?

Eléments de réponse avec Violaine Tisseau, une historienne-chercheuse au CNRS, spécialiste de l’histoire sociale de Madagascar, dans le cadre de la sortie de son livre intitulé « Etre métis en Imerina » aux éditions Karthala.

Vos réactions

commentaires

3 Replies to “VIDEO. Comment sont perçus les métis à Madagascar ?”

  1. Je ne suis pas d’accord avec cette dame quand elle dit qu’aujourd’hui, le métissage est mieux accepté. Il ne faut pas oublier que la culture malagasy est à dominante asiatique et les asiatiques aiment ce qui est pur. Or, le métissage ou sang mêlé n’a rien de pur.

  2. Le métissage n’est pas mieux accepté. Il est tout juste toléré.
    On voit que l’historienne n’a pas cherché bien loin. Pour son livre, elle s’est sûrement contentée de demander l’avis de quelques personnes de son entourage, censées être des faiseurs d’opinion. Comme d’habitude.
    Les Malgaches disent toujours : “Aza manao loha-metisy”. Cela en dit très long sur ces métis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*