Anja Malala, lesbienne, androgyne et fière de l’être

Anja Malala s’est faite connaître en participant à l’émission « Popular » de la télévision Dream’In. Particularité : elle fait partie de ces rares Malgaches à assumer ouvertement son homosexualité et à avoir adopté un look androgyne. Interview découverte avec cette jeune femme qui milite pour la cause gay et qui n’a pas froid aux yeux. Ses réponses sont présentées telles quelles, afin de coller au plus près de sa personnalité.

Bonjour Anja Malala ! Peux-tu te présenter aux koolnautes ?
Bonjour à tous ! je m’appelle Razafindralambo Anja Malala. J’ai 24 ans et je viens de la ville d’eau Antsirabe mais j’habite à Tana maintenant.

On t’a découverte grâce à l’émission « Popular » de Dream’In. Comment les as-tu contacté ?
En fait, y avait le pub qui passe toujours comme quoi si t’es un jeune branché, qui adore la mode et qui est différent, ben y avait mes potos proches qui m’ont dit d’y participer ! Et voilà je me suis lancée…

Pourquoi as-tu décidé de faire l’émission ?
Mon vrai but d’avoir participé à Popular en fait, c’est de faire savoir aux gens « mon look » (ça explique tout hein… Lol).

Comment s’est passé l’émission ?
Eh ben en général, ça s’est très bien passé, vu que même si j’étais à la 4ème place, beaucoup de gens m’adorent, de tout âge en plus. Durant l’aventure, ce qui m’as plus touchée, c’est qu’il y avait des parents qui me soutenaient à fond en sachant que je suis comme je suis, et me disaient s’en foutre des rageurs. Et ça m’a plus encouragée car venant des grandes personnes, j’m’y attendais pas du tout lol. Et aussi, côté vote public, j’étais leur favori parmi les autres, preuve j’étais toujours en tête du classement et ça m’a beaucoup émue qu’on m’aime pour celle que je suis. Ah aussi, les gens qui prennent ma défense face aux jaloux et tous… Ça m’a bcp marquée.

Sinon, qu’est-ce que tu fais dans la vie ?
Dans la vie, j’exerce ma plus grande passion : la cuisine. Je suis une apprentie cuisinière dans un grand hôtel ici à Tana.

Tu as adopté un look androgyne. Ce n’est pas très commun comme style. Pourquoi ce choix ?
Quand j’étais gamine, j’étais déjà un très garçon manqué. Je me sens bien dans ma peau quand j’me sape comme ça… Puis j’avais découvert ce look et j’le savais de suite que ça m’allait, vu que c’est genre mi-homme mi-femme, et ben voilà.

D’après ton expérience, comment sont perçus les androgynes à Madagascar ?
Euh… Lol, la première réaction, des gens se demandent si c’est un homme ou une femme mdr… sinon ça passe…

Quelle est la recette pour faire ta coupe de cheveux ?
Ah mes tif… Lol comme produits, ben comme toutes les cheveux, j’utilise du shampoing, après et bain. Rien de spécial en fait. Et quand je mets pas de casquette ou chapeau, ça me prend 10 min environ de le faire, c’est pas long… Hihhihihihihi… Et j’utilise pas de gel, mais je mets juste un peu de sérum et je lisse avec le fer à cheveux et voilà.

Est-ce que ta famille est au courant de ton homosexualité ?
J’ai déjà fait mon coming out depuis longtemps. Mes parents le prennent mal, très mal vu qu’ils sont très chrétiens… Mais le reste ça va.

Comment vis-tu ton homosexualité dans un pays où c’est très mal accepté ?
Ben moi je suis une personne très m’en foutiste, donc je vis ma life comme bon me semble, de plus, on en a qu’une seule, autant en profiter et chacun sa sienne. J’assume, j’me cache pas, je laisse parler les gens, j’m’en fous, ma vie continue lol.

Enfin, as-tu un message à faire passer à ceux qui te suivent ?
Pas trop de blabla mais en bref, je tiens réellement à vous remercier pour vos soutiens et tout… ça me touche énormément 🙂 et un truc, tu n’as qu’une seule vie, fais comme bon te semble. Où que tu ailles, quoi que tu fasses, il y aura toujours des gens qui te critiqueront, mais voilà, vis ta vie et n’oublie pas de prier, juste c’est très important 🙂 carpe diem.

Un message également à ceux qui ne t’aiment pas et qui te critiquent ?
Hihihhihi… Pour vous, tout d’abord, je vous fais un énorme bisou car grâce aussi à vous, je suis encore mieux et je vous remercie également. « Sambatra izay enjehana nefa tsy tratra ».

error: