« Sans le retour des élites, Madagascar n’évoluera pas »

  • 255
  •  
  •  
    255
    Shares

Arrivé en France à l’âge de 20 ans, Haja Razafimandimby a obtenu une licence en AES (Administration économique et sociale), un master en Economie de la mer et un doctorat en Economie des ressources à l’UBO (Université de Bretagne Occidentale) à Brest. Aujourd’hui, il projette de revenir à Madagascar pour un grand projet d’agriculture durable (voir la vidéo ci-dessous pour les détails).

« J’ai la conviction que sans le retour des élites, Madagascar n’évoluera pas et que sans investissement massif dans le domaine agricole, les Malgaches mourront toujours de faim, déclare-t-il dans le journal Ouest-France dans son édition du 29 janvier.

Ce projet consiste à aménager et mettre en exploitation 150 hectares de terre fertile pour la production de riz, céréales et légumineuses biologiques. » Pour le concrétiser, il a lancé un appel aux dons via la plateforme de financement participatif ulule.

14 commentaires à propos de “« Sans le retour des élites, Madagascar n’évoluera pas »”

  1. En tout cas je vous souhaite beaucoup de courages , et avoir des épaules plus que solides, car le premier problème à Mada c’est notre dirigeants même!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*