Le « mpiandry » violeur et son fils écopent de deux ans de prison et de 500 000 ariary d’amende

Quand on vous dit que Madagascar est le paradis des violeurs et des pédophiles, ce ne sont pas des paroles en l’air. En effet, la justice malgache a toujours été très clémente envers ces criminels du s*xe, malgré la gravité des faits commis et les traumatismes physiques et psychologiques des victimes. Le dernier fait divers en date concerne celui de William Randriasamoelison, un mpiandry (exorciste) responsable d’un centre d’accueil religieux à Fiaferana et son fils Mevantsoa Randriasamoelison.

Les deux hommes d’une cinquantaine et d’une trentaine d’années ont violé une jeune femme de 21 ans qu’ils hébergeaient pendant six mois. Et le verdict est tombé aujourd’hui. Les violeurs ont été reconnus coupables mais n’écopent que de deux ans de prison et d’une amende de 500 000 ariary. Autant dire que c’est une incitation pour les violeurs à continuer leurs crimes en toute impunité. En plus d’être le pays le plus pauvre du monde, c’est aussi ça Madagascar.

S’abonner
Notification pour
guest
13 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
leobe

2 ans de prison pour les violeurs contre 10 ans pour un enseignant qui aurait cassé la vitre d’un EPP « manara-penitra ». Décidément, l’importance de la glorification du DJ n’a aucune limite.
C’est comme si le fait de salir une jeune fille est moins pire que de casser quelque chôse qui se répare

Analyste

Ça se voit que c’est Andry Rajoelina qui a donné l’ordre à la justice pour les sanctions. Donc pour lui, c’est moins grave de violer une femme que de casser des vitres. Pathétique ce Dj à deux balles !

MDRM

Il paraît que le juge s’est basé sur la loi VBG violences basées sur le genre, vous savez, la loi débile de Mialy Razakandisa ! et sa loi dit qu’un violeur ne risque que de 2 à 5 ans de prison. Elle défend les violeurs. Elle est vraiment bizarre comme son DJ de mari celle là aussi.

Werawera

Ça se voit que leur fille ne risque pas grand chose au vu des gardes de corps qui la suivent 24/24 7/7

MDRM

Je la plains. A son age, c’est pas une vie. En plus, elle est souvent la cible des gens sur Facebook. Tout ce qu’elle fait est scruté et critiqué. Ça va la déglinguer psychologiquement.

Werawera

Manifestement, cette vie lui plaît, elle s’en délecte notamment en testant les Palaces de la Côte d’Azur « pour changer un peu » dit-elle.

MDRM

Je vous avoue que sa vie ne m’intéresse pas, elle est physiquement très quelconque, et elle a l’air aussi idiote que ses parents du coup, moi pas intéressé. Mais je suis prêt à parier qu’elle aura besoin d’un psy dans quelques temps, sa vie est loin d’être saine et équilibrée. Toujours se méfier parce que contrairement à ce qu’on croit, l’argent ne rend pas heureux, surtout que celui de ses parents c’est de l’argent sale avec du sang sur leurs mains.

leobe

le DJ et sa famille ils sont habitués a vivre une mode de vie bourgeoise en france du coup il n’y a rien a espérér qu’un jours ils comprendront réellement la douleur que vivent les malagasy. Ce n’est pas rien s’il s’inspire frénétiquement de Cote d’Azur, du Puy du Fou ou encore d’autres lieux d’exceptions qui n’ont rien du tout a voir avec la vie pure malagasy

Werawera

Plutôt, une mode de vie de parvenus.

Leo Rajoelina

C’est pathétique DJ qui donne des sanction si on faire de ramarque et c’est ne pas grave pour lui et sa femme une fillette victime de viol parce que il n’arrive pas à sa fille qui avoir de garde de corp 24h/24 c’est pou cela que toute chose comme si de rien n’était ,et le vitre et la table qui sont casser plus important que la vie de pauvre fille et surtout so hymen ne peut plus changer ,le séquelle qu’elle porte toute sa vie

leobe

si c’était sa fille qui était a la place de la pauvre fille je parie que minimum ce serait la guillotine

Werawera

Un tir à bout portant plutôt que la guillotine (il faut encore tout installer).

Il faut voir avec quelle célérité elle était monté au créneau pour défendre ses enfants accusés de se droguer (protocole oblige, elle n’aurait jamais dû se rabaisser à le faire).

Mpandalina

Merci d’avoir publié leurs noms et le centre religieux où ils exercent, les gens ont le droit de savoir puisque ces violeurs seront libres dans 2 petites années et pourront recommencer à violer des jeunes filles. Au moins, les gens pourront faire attention.

error: