Les activités de Médecins Sans Frontières risquent de cesser à la fin du mois

Dans un communiqué paru ce jour, MSF (Médecins Sans Frontières) lance une alerte car leurs activités sont sur le point de cesser à Madagascar, alors qu’une grave famine continue à tuer dans le sud de la Grande île. La raison ? Les visas de séjour du personnel (médecins, infirmiers, bénévoles) vont bientôt expirer et ils ne sont pas renouvelables. MSF doit donc faire venir d’autres personnes.

Mais selon le communiqué, « les travailleurs humanitaires ne sont plus autorisés à entrer à Madagascar ». En effet, face à la menace du variant delta de la Covid-19, la fermeture des frontières malgaches a été renforcée. MSF se retrouve donc dans l’incapacité de remplacer son personnel dont les visas expirent dans quelques jours. Pour l’instant, les demandes adressées par MSF aux autorités malgaches demeurent sans suite.

S’abonner
Notification pour
guest
8 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Analyste

De toute façon les gens du sud acceptent tout sans jamais rien dire donc Radomelina peut se permettre de refuser l’aide de MSF. Et comme ça, plus personne ne parlera de la famine à Mada, sauf Gaëlle Borgia et quelques téméraires qui balancent des vidéos de gens qui mangent des rats et des semelles de chaussures. Ensuite, ils vont recevoir des menaces et supprimeront leurs vidéos, sauf Gaëlle Borgia qui tiendra toujours bon. La routine quoi !

leobe

la population risque d’être laissée à leur propre sort. le DJ pourra enfin dire que madagascar est devenu un paradis puisqu’il y aura de moins en moins d’observateurs neutres pour constater les faits

gérard

pff… donner à ces milliers de gamins une petite chance de survie ? OK , c’est vous qui voyez….
mais prétendre que rien n’est fait et que cette famine n’est pas QUE le résultat du réchauffement pour lequel on réclame moult compensations, là vous exagerez
D’ailleurs si on vous autorise encore à profiter de notre beau pays, c’est que l’on est trop bons
et cette Gaelle, si elle n’a pas la double nationalité, elle peut se chercher un autre job, parce que pour le visa…

Analyste

Comment ça elle exagère? Elle a raison, ce n’est pas que le réchauffement climatique la cause mais c’est bien un problème des politiciens qui ne pensent qu’à se remplir les poches et passer des vacances en Suisse et sur Nosy Ankao faire le groupie auprès de Tom Cruise. Et Gaelle Borgia, elle fait son boulot, elle informe et si ça ne plait pas, vous n’avez qu’à en vouloir qu’à vous même d’avoir été incapables de donner du travail aux gens pour qu’ils puissent se nourrir eux mêmes. C’est trop facile de taper sur MSF et les journalistes! déjà que vous avez volé le pouvoir avec vos doublons!

Gérard

Hé hé …..bien sur qu’elle à raison !
c’est seulement que de s’essayer au second degré, voire à un brin d’ironie, c’est s’exposer à ne pas être compris ……

Analyste

Ah ben vous auriez dû mettre BM ou Foza comme pseudo, là j’aurais compris LOL

MDRM

C’est bien simple. Si quelque chose était réellement fait contre le kere dans le sud, il n’y aurait même pas d’affaire Gaëlle Borgia puisqu’elle n’aurait pas pu réaliser de vidéo de mangeur de semelles en cuir de zébu. Les vrais journalistes ne font pas de fiction, ils rapportent juste la réalité. Et la réalité aujourd’hui, c’est que rien n’est fait dans le sud surtout depuis la fausse élection de Rajoelina en 2018.

TOHINA

Tout est dit. Je valide votre point de vue MDRM.
Effectivement, s’il n’y pas de kere, les enfants devraient être joufflus et non squelettiques au ventre bombé.
Dès lors, nul besoin de MSF, autres ONG humanitaires, et des lanceurs d’alerte comme Gaëlle Borgia.
Mais voilà, nous avons un État de vatan’ankondro, l’avant derniers des pays pauvres.

error: