La population d’Antsiranana se sent délaissée face à la crise de la Covid-19

Selon ce reportage réalisé par RFI, les habitants d’Antsiranana se sentent abandonnés face à la crise de la Covid-19. Depuis la fermeture des frontières, les activités touristiques sont à l’arrêt et il n’y a plus de travail. Une masseuse qui exerçait sur les plages raconte ainsi qu’elle a dû se reconvertir en cassant des cailloux pour les vendre aux constructeurs de maison.

Un autre témoin s’étonne qu’il n’y ait pas encore eu de distribution de Vatsy tsinjo (dons de l’Etat en nature) contrairement aux habitants d’Antananarivo qui ont pu en bénéficier. Mais selon le gouverneur de la région, « ce n’est pas que le Nord est oublié, mais c’est une question d’organisation. » Ecoutez le podcast du reportage.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
libertad

là il n’est plus question de chefs fokontany qui détournent des vatsy tsinjo, c’est carrément l’organisation du DJ qui manque de sérieux, ça fait des mois mais il n’y a toujours pas de distribution de vivres pour la population de diego

error: