VIDEO. Quand la ministre et la vice-ministre de l’Environnement se crêpent le chignon

Lors de la présentation des membres du gouvernement malgache, les observateurs ont tous été surpris de la nomination d’une vice-ministre de la Reforestation (Hortensia Antoinesie Haingosoa), en plus du maintien en poste de Vahinala Baomiavotse Raharinirina, alors ministre de l’Environnement et du Développement durable. Outre la perte de crédibilité de cette dernière pour mener à bien sa mission (pourquoi faut-il une vice-ministre ?), cette nomination fait aussi apparaître de réelles tensions entre les deux femmes (voir capture-écran).

Aussi, dans un post Facebook publié hier (et supprimé depuis), la vice-ministre s’est directement attaquée à la ministre, l’accusant de « népotisme et de favoritisme ». En effet, selon Hortencia Antoinesie, « Vahinala Baomiavotse ne respecterait pas la nouvelle structure » car son département (celui de la Reforestation) ne bénéficierait pas du budget alloué au ministère de l’Environnement. Vexée, la ministre a rappelé que son ministère n’est pas divisé en deux et que « la vice-ministre est sous l’autorité de la ministre ». Ambiance…

S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Analyste

Hahahaha mais c’est pas elle qui disait que les incendies de forêts à Mada ne sont pas si graves que ça ? Je parle de cette vice-ministre.
Et la ministre, elle vaut pas mieux. Elle est allée crier à la COP26 que la famine à Mada est due au réchauffement climatique. Sauf qu’hier, les scientifiques ont dit que ça n’a rien à voir. Tout le monde sait que c’est politique, c’est voulu par Rajoelina pour chasser la population du sud et voler leurs terres et les donner aux Arabes. La preuve, dès que le Dj a volé le pouvoir, voilà que la famine recommence.

franck

aie…
un président précédent semble avoir eu quelques menues difficultés à gérer son environnement féminin
qui a dit que l’histoire ne serait qu’un éternel recommencement ?

error: