« Sans touristes, Nosy Be risque aussi la famine », selon une députée

Nosy Be est l’un des endroits les plus touristiques de Madagascar. L’île vit presqu’exclusivement du tourisme. Et avec la fermeture des frontières, Christine Razafindravony, députée élue dans l’île aux parfums, craint que Nosy Be ne soit aussi touchée par la famine. Selon elle, « 90% de la population se trouvent actuellement au chômage ».

Mais avec l’arrivée du variant delta du coronavirus, réputé plus contagieux et plus virulent, le gouvernement malgache n’a pour l’instant pas d’autres choix que de fermer les frontières. En revanche, il n’existe aucun accompagnement des entreprises au niveau économique, ce qui entraîne de vives inquiétudes.

S’abonner
Notifier de
guest
5 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
leobe

on en est où avec le CVO+ qui serait accepté par l’OMS comme curatif contre le covid19? plus de 2 ans au pouvoir mais l’équipe de Rajoelina sont toujours au point mort. Les bling bling et stade werawera ils ne sauveront pas de vies

leobe

Plus de DG d’ACM, plus de DG d’airmad, plus d’avions. comment notre sucré du peuple pense y remédier?

RANDRIA

AH ZUT UN PEU DE PATIENCE LES MAL…GACHIS LE TOURISME VA REDEMARER CAR LE PREZIDA MAMIM-BAHOAKA A ANNONCE LE DEDUT DES TRAVAUX DU TELEPHERIQUE A TANA ET PAR RICHOCET CA ENGENDREDRA DU MONDE A NOSY BE HI HI HI

leobe

tant qu’on y est. pourquoi ne pas construire un grand hotel 13 étoiles aux couleurs orange? gérées par les copains de Rajoelina. tout ce qu’ils sont capable de faire ce sont des solutions bling bling

Krkrkr

Arretez d’écrire tout en majuscules, c’est illisible! la netiquette, vous connaissez pas?

error: