SCANDALE. Une vaste affaire de corruption découverte au sein de la CNAPS

La CNAPS (Caisse nationale de Prévoyance sociale) est l’organisme public chargé notamment de la gestion des retraites à Madagascar. Et selon le BIANCO (Bureau Anti-corruption), un grand scandale vient d’être découvert au sein de la CNAPS. Il a fallu l’insistance de Fanirisoa Ernaivo, une réfugiée politique membre de la diaspora, pour qu’une enquête soit enclenchée. Bien qu’elle réside à 10000 km de Madagascar, elle est aussi à l’origine des révélations sur l’affaire de corruption et de trafic d’influence impliquant Imbiki Herilaza, l’ancien ministre de la Justice.

Selon le site du BIANCO, « les investigations ont permis de déceler un achat de terrain d’une superficie de 9700 m2 dont le vendeur, et en même temps propriétaire, n’était autre qu’un membre du Conseil d’administration de cet établissement ». Toujours selon le BIANCO, le terrain a été vendu au prix exorbitant de 12,5 milliards d’ariary (soit 2,85 millions d’euros) et a permis à certains membres et dirigeants de la CNAPS de bénéficier d’une commission de 1,3 milliard d’ariary (près de 300 000 euros) versée dans leurs comptes bancaires respectifs.

D’après le BIANCO, le dossier des cinq hauts responsables inculpés a été transféré au PAC (Pôle Anti-corruption), qui décidera d’une relaxe, d’une liberté provisoire ou d’une détention préventive jusqu’à la tenue du procès. Mais selon Fanirisoa Ernaivo, ce n’est là que la partie immergée de l’iceberg. Dans une vidéo diffusée en live sur Facebook, elle affirme que Mamy Rakotondraibe, le Directeur général de la CNAPS impliqué dans cette grande affaire de corruption, serait en train d’organiser son évacuation sanitaire (EVASAN) vers l’étranger dans le but d’échapper à la justice.

Une vaste opération de corruption au sein de la CNAPS. Dessin de POV.

S’abonner
Notification pour
guest
8 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Mpandalina

Fanirisoa est la seule à arriver à faire trembler ces mafieux. On se demande bien ce que fout Ravalomanana, alors que lui est sur place! comme quoi, la diaspora a un rôle très important à jouer dans la vie du pays! et une influence qui peut faire démissionner des ministres et enquêter le DG de la CNAPS! bientôt ça sera le tour de Ravatomanga & cie

RANDRIA

Rava8 n’osera point lever le petit doigt car il n’est clean non plus

Werawera

Je pense surtout qu’il n’a pas envie de donner un motif à l’exécutif pour le mettre au régime gagazomaina.
2023 arrive à grands pas.

MDRM

Je pense pas que Rajoelina osera mettre Ravalo au régime gagazo, sinon la communauté internationale va gueuler. Pareil, il peut pas mettre Gaëlle Borgia au régime gagazo même si elle le dérange beaucoup. Il y a quelques personnes comme ça qu’il ne peut pas toucher et c’est tant mieux.

Analyste

Evidemment, tout ceci se fait avec la complicité de Ravatomanga, grand copain voire plus de Andry Rajoelina. Il faudrait interroger ces deux là aussi. Ils ont tellement de dossiers sales ! Corruption, trafic d’influence, certains parlent même d’assassinat.

RANDRIA

L’adage malgaches dit que la vie est une roue de charrette .
On verra la suite !!!!!

Analyste

D’après la gazette, le vendeur et propriétaire du terrain et membre du CA de la CNAPS n’est autre que Batman alias Erick Rajaonary. Il a déjà fui à l’étranger.

MDRM

C’est lui l’histoire des permis de conduire biométriques bidon !

error: