VIDEO. Transparency International a contacté le PNUD au sujet de la facture qui a fuité

La fuite de la facture de 216 millions d’ariary relative à la vente de matériel informatique au Centre de commandement opérationnel Covid-19 continue de faire polémique, d’autant plus que le ministre de l’Intérieur Tianarivelo Razafimahefa, qui est aussi le président du CCO, a été maintenu à son poste. Selon lui,  il s’agit d’un « don en matériel du PNUD (Programme des Nations unies pour le développement). » Toujours selon le ministre, « c’est ce partenaire qui a acheté lui-même le matériel là où bon lui semblait. »

Mais selon Ketakandriana Rafitoson, la Directrice exécutive de Transparency International Madagascar, le PNUD a une autre version des faits. « Nous avons contacté le PNUD pour avoir sa version de l’histoire, révèle-t-elle aux journalistes de RFI. Il nous a répondu qu’il ne s’est occupé que du décaissement de la somme demandée sur présentation de la facture. Tout ce qui est choix du fournisseur a été opéré par le ministère donc le Centre de commandement opérationnel et non pas par le PNUD. Donc c’est l’inverse de ce qu’a dit le ministre. » Qu’en pensez-vous ?

Source : RFI
Lire aussi : Une nouvelle fuite de documents provoque une polémique à Madagascar
Lire aussi : Le ministre de l’Intérieur répond sur les documents qui ont fuité

S’abonner
Notification pour
guest
7 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Analyste

Il a fallu attendre Transparency international pour avoir des réponses. Que font les journalistes de MBS et Real TV, ils auraient pu contacter le PNUD aussi ! Et où est passé Gaëlle Borgia de TV5 et France 24 ? On ne l’entend plus alors qu’elle est souvent sur ce genre de scandales. Le ramatahora à la sauce Andry Radomelina TGV est passé par là ou quoi ?

Derosier daniel

Ils ont peur d’aller en prison mdrrr

Analyste

C’est donc une dictature que Radomelina a mis en place. Merci pour la confirmation, que le monde sache se qui se passe à Madagougou.

Future Presidente

Transparency internationnal peut remplacer la justice maintenant, Qui, ils ont contacté au PNUD, la femme de ménage ? S’il y a forte soupçon de surfacturation le PNUD doit saisir la justice. TRansparency doit se saisir des affaires MBS et Tiko ?

Analyste

Hahahaha. Ça commence à trembler on dirait. Transparency est légitime pour enquêter et demander des comptes et ce n’est sûrement pas la femme de ménage qui a répondu. Ce genre d’idée ne peut sortir que de la tête d’une corrompue Bac moins 3 qui se vante de gagner des élections avec des doublons. Vive Ketakandriana Rafitoson, vive Transparency International !

MDRM

Connaissant Ketakandriana, je savais bien qu’elle ne laisserait jamais passer un tel flagrant délit de conflits d’intérêts. Grand merci à elle pour son investissement pour un peu de transparence à Madagougou.

Laolina

De toute façon, on savait dejà. Depuis quand on donne une facture quand on fait un don ? ce ministre prend les malagasy pour des idiots!

error: