VIDEO. Aina Kuric confesse avoir subi des abus sexuels de la part de son père

Née en France, la députée d’origine malgache Aina Kuric raconte les blessures de son enfance sur LCP. Tout d’abord, Aina a dû quitter Madagascar avec sa mère, son frère et sa soeur en catastrophe à cause des troubles politiques de 2002. Elle était alors âgée de 15 ans. Elle en profitera aussi pour faire une confession choc sur ce qu’elle a subi dans son enfance : « Je n’ai pas eu une enfance heureuse car mon père est un homme monstrueux », avoue-t-elle.

Elle précise alors « avoir été victime d’abus sexuels de la part de son père jusqu’à l’âge de 12 ans ». Elle n’en parlera que « 15 ou 20 ans plus tard » et c’est son frère policier qui l’encouragera à déposer plainte. Le courage d’Aina Kuric est un exemple à suivre pour toutes les victimes. L’omerta doit cesser sous prétexte de la peur du qu’en-dira-t-on et la honte doit absolument changer de camp !

S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Analyste

C’est très dur d’entendre ça. Un père qui fait du mal à sa propre fille n’est pas un père mais un criminel. Heureusement qu’elle a réussi à rebondir.

MDRM

Malheureusement, je crois que l’omerta restera toujours dans la culture malagasy parce qu’il vaut mieux cacher les secrets de famille qui font honte plutôt que d’assumer. C’est de la lâcheté et surtout, les femmes ont toujours moins de valeur que les hommes chez nous. ça prendra encore beaucoup de temps avant que les mentalités changent, mais c’est en train de changer heureusement, petit à petit. Merci à Aina pour son témoignage et j’encourage toutes les victimes à parler !

error: