VIDEO. Selon BBC, le Covid Organics soulève beaucoup de questions

Sans surprise, le lancement du Covid Organics, un médicament mis au point par l’IMRA (Institut malgache de Recherches appliquées), fait l’actualité à l’international. Et pour cause, selon Andry Rajoelina, ce remède à base de plantes médicinales (artemisia et ravintsara) permet de prévenir, et même de guérir du coronavirus (Covid-19).

Mais selon ce reportage de BBC, l’artemisia est déconseillé par l’OMS (Organisation mondiale de la Santé). Elle rappelle qu’il n’existe « aucune preuve médicale et scientifique que ces médicaments et remèdes traditionnels peuvent prévenir ou guérir la maladie ». Conspiration pour appuyer les industries pharmaceutiques et leurs vaccins ou avis réellement neutre et scientifique ? A vous de juger !


Lire aussi : « Refusez de prendre le Covid Organics, c’est un vaccin », dixit Fanirisoa Ernaivo
Lire aussi : Andry Rajoelina confirme que le Covid Organics est un remède curatif et préventif contre le coronavirus
Lire aussi : Un reportage sur l’artemisia par France 24
Lire aussi : Une présentation du Covid Organics vue par Le Figaro

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Brandon

L’OMS ne donne que des conseils et des recommandations dangereuses :
– elle conseille aux Malagasy de prendre du sel iodé et fluoré car nous sommes prédisposés au goitre. L’Etat a alors sorti un règlement obligeant les compagnies salinières à mettre de l’iode et du fluor dans le sel. Y a-t-il eu des tests de toxicité pour cela ? NON. Quels sont les résultats ? Le nombre de gens atteints de HTA et d’AVC augmente considérablement aujourd’hui (voir chiffres des services de Santé). Solution : ne donner de sel iodé qu’aux personnes en manque d’iode uniquement. Il faut changer les textes règlementaires actuels car c’est une question de vie ou de mort ;
– elle a auparavant conseillé aux femmes Malagasy de ne jamais donner le « ranom-batsy » aux nouveaux-nés, et de leremplacer par de l’eau tiède sucrée en guise de toute première tétée . Tout le monde se souvient de cela, j’espère, car le Ministère de la Santé a appliqué bêtement cela en son temps ! Or, les Malagasy ont toujours su depuis la nuit des temps que tous les éléments immunitaires se trouvent dans le ranom-batsy ( le premier lait maternel obtenu dès l’accouchement ; et c’est le liquide essentiel pour le bébé. La plupart des étrangers, surtout occidentaux, ne savent pas cela car la majorité de leurs femmes n’allaitent pas. Quand ils ont su que le ranom-batsy était vital, les gens de l’OMS a changé de recommandation. Et actuellement, à la radio, on recommande aux mères de donner obligatoirement le ranom-batsy aux nouveaux-nés.

Il y a d’autres exemples. Quel gâchis !
Maintenant, l’OMS ne conseille pas du tout le Covid Organics ! Ce n’est pas grave, qu’elle attende les médicaments chimiques du type Mediator pour Covid-19 pour eux.
Si je dis à l’OMS de prendre le « TSIFADY » de l’IMRA pour soigner efficacement les ulcères d’estomac, elle sautera au plafond en demandant les tests de ceci ou de cela. Continuez à prendre vos comprimés de MOPRAL 20 ou de MOPRAL 40 à plus de 30 000 Ariary la boîte ou autres Oméprazoles. Notre Tsifady est 100 fois plus efficace !!
Par contre, si vous voulez du Covid Organics à l’avenir, nous ne vous donnerons pas la formule et on vous vendra la bouteille à un prix qui méritera votre orgueil !

error: