VIDEO. Deux Malgaches et un Indonésien comparent leur langue respective

  • 2K
  •  
  •  
    2K
    Shares

Dans cette vidéo, un Indonésien et deux Malgaches se sont amusés à comparer leur langue respective. Pour cela, ils ont pris un robot parlant sur l’ordinateur et choisi des mots au hasard en anglais. Chacun doit alors le traduire dans sa langue natale. Et vous allez voir que les similarités entre l’indonésien et le malagasy sont vraiment flagrantes. Normal, nous direz-vous, puisque Madagascar fait partie de la culture austronésienne. Regardez la vidéo.

S’abonner
Notifier de
guest
12 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
dolso

Plus grisant encore d’avoir été à PalangKaraya, Kalimantan-Bornéo, et y avoir rencontré et parlé en merina avec un vrai ma’anyan! Toutefois, je tiens à rapporter ici ce que nos hôtes nous ont bien précisé: les « banjar », sont les ma’anyan islamisés ». Les chercheurs de « AMIS »,ne le précisent pas ( article sur ce site en 2016).Hélas, comme partout ailleurs dans le monde, là où sont passés les « prétendus détenteurs de l’unique vérité », ces colons monothéistes, tous, ont rasé et avilis toutes les traditions des peuples locaux.De mes propres yeux, j’ai constaté les manoeuvres des banjar pour désacraliser Amuntaî,le haut lieu de vraies traditions ma’anyans. J’espère qu’ils n’ont pas rasé la place du « anjoro firarazan » dans un de ces villages ma’anyan. Et en 2020, les banjars auraient fait de Banjarmasin, le nouveau chef lieu pour les ma’anyans. Comme avec leurs habitudes de communication plus agressives, ils ont réussi à dire que la région Barito- Kalimantan n’aurait été qu’un transit pour les ma’anyan: un vrai massacre de l’histoire.Et les ma’anyans christianisés, plus calmes auraient ils pu les contredire, encore moins les dizaines de personnes réellement les derniers et seuls détenteurs des traditions ma’anyans donc de certains ancêtres malgaches.

Analyste

Très intéressant !
Mais les Banjar et les Ma’ayans se côtoient? Ils habitent la même région?
Les ma’ayans, ils ont quoi comme religion ? Chrétien ? Culte des ancêtres ? Les deux ?

dolso

Comme nous à Madagascar, dans les régions Est et sud de l’île, ils sont tous ma’anyans mais le nouveau environnement socio économique les ont obligés d’être, soit chrétiens soit musulmans. Il ya d’autres ethnies, dont des descendants presque chinois. Bornéo est la 4è grande île du monde, même 3 mois de vacances ne suffisent pas à tout visiter. En arrivant à Bornéo, par la côte ouest, nous avions passé une journée avec un vieux dayak, ni chrétien ni musulman, tentant de vivre ses traditions ancestrales. A Tamiang Layang ,nous étions chez des chrétiens où nous avions manqué de voir le seul grand shaman. Et plus à l’Est nous étions bien reçus par des musulmans de même qu’à Banjarmasin.Ce fut un vrai enchantement de visiter cette île où j’aimerai revenir pour mieux apprécier nos liens avec les ma’anyan et autres curiosités.

Analyste

C’était un voyage organisé? Vous êtes passé par une agence de voyage alors? Ou comment vous avez rencontré ce vieux dayak?

dolso

Nous évitons les agences et préparons nous mêmes nos voyages, à thème culturel: tenter d’apprendre les traditions des très rares peuples non contaminés par la civilisation occidentale.Cette approche nous permet de rencontrer des personnes tel ce vieux dayak.

MDRM

C’est là qu’on se rend compte à quel point l’académie malagasy est nulle. Ils veulent changer la manière de compter alors qu’on voit bien dans cette vidéo que c’est hérité de la culture austronésienne et que les malagasy et les indonésiens comptent de la même façon. Pourquoi l’académie malagasy veut détruire l’identité malagasy pour copier encore les occidentaux?

Future Presidente

Soyons fiers d’être malgache (Malagasy). Alefa Baréa, Alefa Prezida, Alefa Imra, Alefa Gasycar, Alefa miss Mada, Alefa Gasy Frantsà, Alefa Koolsainà, sns…

Rabenoro

« Alefa prezidà » ? pourquoi y a t-il des gasy aussi cons ? ici on parle de langue, de peuple, de culture…pourquoi tu parles d’un voleur qui n’a rien avoir avec les Malagasy ?

dolso

Beaucoup de personnes, prétendent tout savoir sans s’être déplacés pour vérifier. Un jeune étudiant en hitsoire et anthropologie à Taipei – Taîwan me disait: « nos ancêtres ont eu la très bonne idée de laisser un système de numération pour que tous les austronésiens se retrouvent où qu’ils soient dans le monde ».Je n’accorde plus de crédits aux historiens qui font des recoupements d’infos sans déplacement dans le pays étudié et surtout les occidentaux qui voient tout selon leurs idées préetablies de seul détenteur de vérité. Ce n’est pas un occidental qui va constater que le beignet vendu en plein Katmandu, est le type même vendu comme menakely à Ambohimanarina, dans le même « mpivarotra kely » et de surcroit, par le même type de personnes comme si l’on a juste intervertit les pays. Le « rafitoto » est dit tel que dans un petit village ma’anyan et le blanc lui n’aime pas trop cette verdure!A nous malgaches d’approfondir et écrire notre histoire.

Dada

Désolé de le dire mais les deux langues n’ont rien avoir du tout entre elles.
EXPLICATIONS:
Je me suis inscrit à l’ INALCO Paris pour apprendre la langue indonésienne…
J’ai même fait mon petit mémoire sur les MINANGKABAU.
Après 3 ans de cours plus ou moins assidus… Et beaucoup d’échanges avec d’autres étudiants… Je n’ai rien trouvé de rapport entre les deux langues.

Analyste

Alors changez de prof, on vous a arnaqué.

dolso

N’oublions pas que l’Indonésie est désormais le pays asiatique le plus islamisé malgré les quelques traditions qui tentent de survivre à cette invasion.Et les minorités de Sumatra, Java et autres îles, ont leurs propres langues et coutumes.Les ma’anyan avec qui nous partageons la presque même langue merina, sont du Barito – Kalimantan – Bornéo. En comme pour toutes les langues, l’accent et la vitesse de prononciation d’un mot peuvent influencer une première écoute: ce fut mon cas dans le taxi collectif.Il me semblait d’abord entendre parler les gens du côté Mananjary, Manakara surtout ils m’ont considéré comme des leurs.J’ai dû demander à mon hôte de répeter 2-3 fois pour comprendre ce qu’il demandait à sa femme « inona ».

error: