VIDEO. Près de 500 euros d’amende pour la mise en fourrière de véhicules à Antananarivo

Mesure dissuasive pour les uns, dispositif pour « racketter » les automobilistes pour les autres. C’est ainsi qu’est perçu le nouveau montant de l’amende pour mise en fourrière d’un véhicule à Antananarivo. Selon Clémence Raharinirina, conseillère municipale IRK, « le propriétaire d’un véhicule de 8 chevaux mis en fourrière devra débourser 1 860 000 ariary » (soit environ 464 euros au taux du jour). Pour elle, cette somme est beaucoup trop élevée.

Il faut savoir que l’IRK est aussi la plateforme politique qui a présenté Naina Andriantsitohaina à la mairie de la capitale malgache. Il semble donc que les tensions commencent déjà à se faire sentir. Ceci dit, la hausse de l’amende est effectivement énorme, surtout compte tenu du très faible pouvoir d’achat des Malgaches, mais instaurer la discipline implique l’adoption de mesures impopulaires. Qu’en pensez-vous ?

S’abonner
Notification pour
guest

3 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Manu

La mairie, tout comme la présidence et le gouvernement, recherche cerveau désespérément ! … 500 €, tant qu’à faire, pour « dissuader  » , pourquoi pas 5000 € ?! Dissuadons, dissuadons … ALEFA !

BAUSSAIS Claude

C’est une honte compte tenu du pouvoir d’achat des magalasy. C’est purement du racket !!!! Mada fait partie des pays les plus pauvres
Je suis un vazaha, en France nous sommes submergés d’impôts taxes et amendes la mise en fourrière est nettement inférieure.
Ma future épouse est malagasy et habite à Sambava. Je dois aller la retrouver cette année et vivre définitivement à Sambava.
J’espère que ce genre de plaisanterie ne va pas se multiplier.

Analyste

Ce maire vit totalement en dehors des réalités. Au lieu de faire de la répression, qu’il propose plutôt des solutions!

error: