VIDEO. Un résumé du plan de relance économique annoncé par Andry Rajoelina pour cette année

Pour relancer l’économie malgache, le gouvernement a élaboré ce qu’il appelle un « plan Marshall ». Pour notre part, on va se contenter de l’appeler « plan de relance économique » car le terme « plan Marshall » ne semble pas du tout adapté à la situation de Madagascar. Le « plan Marshall » avait été pensé dans un contexte très particulier d’après-guerre en Occident sur la base de prêts accordés par les Etats-Unis aux pays d’Europe afin de reconstruire les villes et les installations bombardées (sous conditions évidemment).

Concernant le plan de relance économique malgache, voici les grandes lignes pour cette année :
– un budget de 1043 milliards d’ariary (soit environ 242 millions d’euros au taux de conversion du jour)
– 1100 nouvelles salles de classe
– 8 campus universitaires régionaux
– 174 bureaux communaux et régionaux
– 33 centres hospitaliers
– 33 logements du personnel médical
– 874 logements et 13 centres sociaux
– 44 immeubles d’habitations et de bureaux ministériels
– 1250 km de routes goudronnées, pavées, terrassements et ponts

Lire aussi : Un récapitulatif des promesses de campagne d’Andry Rajoelina

S’abonner
Notification pour
guest
4 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Analyste

Des promesses, toujours des promesses comme s’il était encore en propagande. Le mec sait qu’il n’est pas aimé et qu’il n’a pas été élu alors il fait tout pour se faire aimer. Et à la fin de l’année, il va dire que c’est la faute à Ravalomanana si ses promesses n’ont pas été tenues. On connait la chanson.

libertad

a quoi sert tout cela si le DJ laisse le peuple mourrir de faim et de la crise?

Laolina

Hahaha plan marshall
Krkrkrkr
N’importe quoi franchement
Du copier coller des américains sans réfléchir, il sait meme pas ce que ça veut dire ce Dj à deux balles

MDRM

S’il voulait vraiment copier un nom, le terme New Deal était bien plus approprié que Plan Marshall. C’est ça quand on copie bêtement sans connaître l’histoire. Mais tout le monde n’a pas eu la chance d’avoir fait des études universitaires et le DJ n’a même pas le Bac. Voilà les dégâts que ça donne.

error: