VIDEO. Un point sur le viol selon le code pénal malgache

En droit malgache, le viol est puni de 5 à 10 ans de prison, voire de travaux forcés à perpétuité selon le profil de la victime. Mais dans les faits, ces peines sont rarement appliquées par la justice malgache. Bien souvent, la « justice » requalifie les viols en « attentats à la pudeur », ce qui permet aux violeurs de s’en sortir avec des peines insignifiantes. Les derniers faits divers relayés par les médias ont d’ailleurs indigné les Malgaches.

Comme celui du mpiandry William Randriasamoelison et son fils Mevantsoa : les deux hommes n’ont été condamnés qu’à deux ans de prison pour avoir violé une jeune fille qu’ils hébergeaient. Plus récemment, un vieux vazaha retraité de 64 ans a été reconnu coupable de viols sur une petite fille de 13 ans à Nosy Be. Lui aussi n’a eu que deux ans de prison. Encore une fois, la justice malgache envoie un message fort : Madagascar est et restera le paradis des violeurs et des pédophiles.

S’abonner
Notification pour
guest
4 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
patriot

Je n’ai jamais compris le lien entre le viol de cette pauvre fille et l’atteinte a la pudeur milité par l’association vous savez qui

Pfff

Tonga de teneno, association Fitia de Mialy Rajoelina qui protège les violeurs

patriot

Je ne l’ai pas dit parce que je n’ai plus trouvé l’article où cette association aurait parlé d’attentat a la pudeur

Analyste

La dame de la vidéo a préféré mettre sa vidéo en mode privé parce qu’elle est trop moche ? Elle a raison, la prochaine fois, prenez des gens plus beaux pour faire présentateur. Il est encore loin où ils seront au niveau de France 24, TV5 monde, et tous ces pros. Allez 2424, un petit effort svp !

error: