Un présumé djihadiste a été arrêté à Antananarivo

C’est l’information alarmante du jour. D’après le quotidien Midi Madagascar, un présumé djihadiste a été arrêté ce jour par la Brigade criminelle et le GSIS (Groupe de Sécurité et d’Interventions Spéciales), après une perquisition à son domicile à Antananarivo. Détenant un magasin de vente de matériel de sports vers le centre-ville de la capitale, l’homme est de nationalité franco-tunisienne. Déjà expulsé sous le régime de Marc Ravalomanana, il serait fiché “S” (personnes recherchées) par les services de renseignements français.

Selon les dires du journal, le présumé terroriste était “en train de recruter des jeunes djihadistes à Madagascar.” Des faux passeports auraient également été saisis. Interrogé sur la question, la Brigade Criminelle se refuse pour le moment à tous commentaires. On peut toutefois se demander comment cet homme a pu entrer (et surtout rester) sur le territoire. D’autant plus que, selon Jeune Afrique, Madagascar est sous la menace djihadiste. Affaire à suivre, et de très près.

djihad-etat-islamique-madagascar

Vos réactions

commentaires

14 commentaires à propos de “Un présumé djihadiste a été arrêté à Antananarivo

  1. Il faut une alerte et une sécurité sophistiqués demain et après demain. Car rien ne dit que c’est le seul. Peut-être que les attentats ont déjà été planifiés pour cette francophonie puisque les chefs d’états ne font qu’arriver alors ils pourraient viser les hautes personnalités.

  2. Tous les Pays dont les populations sont “délaissées” par “leurs élites” sont des terrains propices à l’ installation du salafisme et de l’ islam politique. Madagascar n’ y échappera pas. Le passage des frontières ne leur pose aucun problème. Les Pays qui les financent sont riches et courtisés et leur procurent des visas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*