VIDEO. Une émission télévisée sur les îles éparses avec Raymond Ranjeva

  • 148
  •  
  •  
  •  
  •  
    148
    Shares

Comme nous l’avions déjà évoqué précédemment, Raymond Ranjeva est LE spécialiste indéniable sur les îles malgaches de l’Océan indien (ex îles éparses). En novembre 2015, l’ancien vice-président de la Cour internationale de Justice (CIJ) avait été invité par RTA dans l’émission « Salangalanga » pour parler en détail de ce dossier épineux. Une vidéo très instructive qui répond à pas mal de questions.

Une cogestion des îles éparses avec la France

Résultats

Loading ... Loading ...

2 commentaires à propos de “VIDEO. Une émission télévisée sur les îles éparses avec Raymond Ranjeva”

  1. Ny hany mba tiako ho lazaina dia ity : fa maninona ilay mpanao gazety vehivavy no tsy manaja ny tenin-drazany, fa manao copier-coller ny an’ny vazaha ? Sa tsy mahalala na tsy te-hahalala ny fomba Malagasy noho ny resa-bazaha momba ny « genre  » ?
    Hoy izy mantsy : « An-kafaliana Tompokovavy sy Tompokolahy no … « .
    Nadika fotsiny io avy amin’ny hoe :  » … Mesdames et Messieurs … « , satria fanajana ny vehivavy io, hoy ny vazaha. Dia manaiky io mpanao gazety io hoe : Oui, M’sié « , ary notanterahany ny fombam-bazaha. Mampalahelo !!!!
    Misy antony ara-kolontsaina ny vazaha raha miteny toa io. Tokony ho fantatrao Ramatoa mpanao gazety fa ny fiaraha-monina frantsay dia miankina amin’ny lahy ( société patriarcale ). Ary tany Frantsa dia nisy ilay atao hoe « Loi salique » izay tsy mbola tena foana raha ny marina.
    Fa ny an’ny Malagasy kosa dia miankina amin’ny vavy (société matriarcale). Izay ilay hoe  » Firenena « . Ary mbola avy amin’ny zanak’anabavy koa aza no hakana ny mpitondra ny « Fanjakana ».
    Izany no antony hitenenan’ny Malagasy hoe :  » Tompokolahy sy Tompokovavy « , ho fanajana io rafitra miainga amin’ny vehivavy io.
    Manantena ny Malagasy fa tsy hamerina io hadisoana io intsony ianao sy ny olom-bitsy sasantsasany izay toa miendrika bolokim-bazaha ( jereo ny tononkalon’ny Jean Narivony ).
    Misaotra indrindra.

    • Marina zany. Dia tokony oe RABARY Lova va tsy Lova RABARY koa. Ny anarana aloa zay vao fanampin’anarana.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*