Jeannot Ramambazafy interpelle Rajoelina après ses 100 jours au pouvoir

  • 448
  •  
  •  
    448
    Shares

Connu pour son franc-parler (une bonne chose dans cette société où l’auto-censure règne), le journaliste Jeannot Ramambazafy interpelle Andry Rajoelina dans un article paru sur La Gazette de la Grande île hier. Globalement, le journaliste tire un bilan négatif des 100 jours au pouvoir d’Andry Rajoelina (point de vue que nous partageons également chez KoolSaina.com). Extraits choisis :

« Le couple présidentiel malagasy actuel devrait remercier la Providence sur le seul fait que j’existe pour l’interpeller, aussi crûment fusse-t-il, à travers mon style « véridicomique » […] L’absence de contradicteurs, de liberté d’opinion et de critiques constructives, s’appelle dictature. Sommes-nous oui ou non dans une république démocratique ? »

« […] lui, président élu, n’ayant plus le temps à réflexion, mais s’appliquant à agir à travers des apparitions un peu trop hors de l’IEM (Initiative pour l’Emergence de Madagascar) dont la volumineuse présentation de 271 pages semble avoir disparue de la circulation […]. Or, ce texte […] aurait dû déjà être traduit en malagasy et diffusé au maximum sur Internet et d’autres supports depuis 100 jours. »

« […] comment a-t-il pu renier la continuité de l’Etat concernant le tronçon Ambilobe-Vohémar. Il est clair qu’aucun Hagamainty ne lui a révélé que le 16 août 2018, le président Hery Rajaonarimampianina avait déjà procédé au lancement des travaux de cette RN5A impraticable ? Qu’il n’ait rien fait par la suite, n’est pas la question. Mais il était malhonnête de s’arroger la paternité de ces travaux. »

« Du coup, les 100 jours d’Andry Rajoelina, ce sont des jours sans IEM ; sans changement radical et spectaculaire (j’insiste sur cet adjectif) par rapport à ses prédécesseurs ; sans perspectives d’amélioration de leur situation pour des gens qui perdent encore leur terrain, […] sans un Hagamainty sage et avisé qui vise le bien du grand nombre. »

« Enfin, on ne peut pas diriger une nation en faisant des cachotteries. Qui ou qu’est-ce qui empêche le service de la communication présidentielle d’établir un calendrier hebdomadaire des déplacements présidentiels ? […] Voilà aussi, 100 jours sans transparence dans ce domaine des déplacements présidentiels malagasy. »

Pour lire l’article en entier, cliquez ici.

7 commentaires à propos de “Jeannot Ramambazafy interpelle Rajoelina après ses 100 jours au pouvoir”

  1. Mais c’est qu’il a raison le papizano! 100 jours sans changement radical et spectaculaire, et cette façon que Radomelina a de cueillir les fruits du travail de Rajao, on en est bien conscient. Seul les idiots de la Republique croient encore que ce Radomelina sert à quelque chose. Il sait faire que gesticuler, parce que c’est un Bac-3.

  2. Je retiens surtout « 100 jours sans IEM, 100 jours sans transparence et il était malhonnête de s’arroger la paternité des travaux de la RN5A », travaux que Rajaonarimampianina a commencé et qu’il a trouvé le financement. Pour une fois, je suis d’accord avec Papizano.

    • Mais enfin, c’était previsible quand meme! Andry Rajoelina avait plongé madagascar dans une misère totale en 2009, apres un coup d’Etat en plus, comment voulez vous esperer un développement avec ce DJ? Moi je suis pas surpris en tout cas

  3. C est pas que 100 jours le Dj mais depuis 2009 et Madagascar tombe dans le dangee ; c est la même chose qu il a fait un pays devient dictateur et s ougestime les peuples comment un êtat gerer ( legiferer) par un seul mec c est la même que tetezamita et Rajaonarimampianina c est même equipe de Rajoelina et le fait qu il a critique Ravalo appropos du vente de terrin c est la même qu il a fait donc pour moi pays en danger et tomber dans le K.O.Ravalo a donne une terre et construit route et cannal d eau même pas deux2 ans constuction chinoi sont detruit. ce mec prenne les gens comme lui pareil que illetrer.

  4. D’abord pour celui que vous appelez Papizano : il n’y a pas de République démocratique ici, Papizano !! Je vois que vous mélangez toujours les choses comme d’habitude. Vous mélangez  » démocratie occidentale  » et  » République démocratique « .
    Pour parfaire votre culture et pour que vous ne mourriez pas idiot, je vous rappelle que la République démocratique est la forme de Gouvernement institué durant la Révolution Nationale démocratique (RND) afin de gérer la contradiction entre le mode de production asiatique ( ou féodal dans des pays autres que Madagascar ) et le mode de production capitaliste.

    Ceci étant, il ne peut pas y avoir de résultats positifs que l’on peut attendre de ce Gouvernement, Papizano. Seuls les défenseurs du Mapar y ont cru et c’est normal. Vous en faites partie.
    Mais, vous, après les 100 jours, vous voyez les choses autrement. La seule différence est que nous nous y attendions à ces résultats négatifs depuis le début, alors que vous êtes déjà en retard de 100 jours.

    Vous aimez le pari, Papizano ? A la fin de mandat, vous serez en retard de 5 ans.

  5. Ce que je retiens de ces 100jours: beaucoup d’annonces (et de gesticulations), d’arrogances et d’incompetences. Je suppose que le President a de serieuses ambitions mais SES equipes croient qu’il faut reinventer la roue et que ceux qui l’ont concu ne l’ont pas fait correctement. Resultat de cette arrogance mal placee doublee d’incompetence (desolé mais c ca): on traine.
    Dans le domaine où je suis, il y a des trucs que seuls les vrais techniciens connaissent et donc on a besoin de leur competence. Les assimiler à des adversaires « politiques » et les ecarter sont une tres grande erreur.
    Pour info sur les incompetences de ces responsables nommés en conseil des ministres, j’invite Mr Jeannot a faire une petite enquete sur la confection de la loi des finances rectificatives maintenant. C le bordel. Il n’y a aucune coordination. Faites une petite enquete pour savoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*