Polémique autour des futurs tarifs pour visiter le Rova d’Antananarivo

  • 293
  •  
  •  
    293
    Shares

Dernière trouvaille du gouvernement d’Andry Rajoelina concernant le Puy du Fou Rova d’Antananarivo. Les tarifs d’entrée vont augmenter de manière exponentielle : 2000 ariary pour les écoliers, 10 000 ariary pour les adultes et 100 000 ariary pour les touristes étrangers. L’idée étant de faire un maximum de profits sur ce parc d’attractions monument historique complètement dénaturé et désacralisé par un colisée romain en béton armé.

Avec de tels prix, on s’éloigne de plus en plus d’une véritable politique culturelle digne de ce nom, dont l’objectif est normalement de rendre la culture accessible au plus grand nombre. Sachant qu’à Madagascar, « le plus grand nombre » vit avec moins de 2 dollars par jour, c’est déjà raté. Néanmoins, Andry Rajoelina espère entre 300 000 à 500 000 visiteurs par an. Mais avec la perte de l’authenticité et du caractère sacré du site, le « Rova » n’aura plus grand intérêt pour les visiteurs passionnés d’histoire.

L’infâme colisée construit sur la piscine sacrée d’Andrianampoinimerina.
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Analyste

Radomelina espère des visiteurs pour ce truc ? Aucun touriste européen ne voudra de ce parc, ce qu’ils veulent, c’est le rova authentique.

Sayye

Une honte, denaturaliser pareillement un site historique , faut vraiment manquer de culture d éducation, quel triste président un vrai DJ.

error: