VIDEO. Né homme, ce Malgache s’est transformé en femme

Zatia Rocher (rien à voir avec Yves Rocher). Ce nom ne vous dit peut-être pas grand-chose, mais depuis hier, son passage sur la chaîne de télévision locale Dream In au journal télévisé de 20h a créé un véritable buzz sur les réseaux sociaux. Et pour cause, Zatia, qui signifie « Je m’aime » est la première femme transgenre malgache.

Né homme, Zatia a pris conscience d’être « une femme prisonnière dans un corps d’homme » dès son plus jeune âge et a choisi de se transformer en femme en prenant des hormones et en subissant diverses chirurgies. Comme vous pourrez en juger dans cette vidéo, sa transformation est carrément bluffante. Son histoire nous rappelle celle de Anja Malala, une lesbienne au look androgyne que nous avions eu l’occasion d’interviewer dans nos pages.

9 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Tony Ratix

en tout cas bravo à elle de s’assumer, fallait oser!!!!

Ravinala

oui ! pas évident surtout a Madà

Malala Domoina Ramahatafandry

Je suis étonnée je ne savais pas du tout je pensais qu’elle était née fille !! en effet une histoire parmi tant d’autres mais fallait du courage pour oser l’avouer à tous les malgaches et en assumer … Juste un mot : Ne jugeons pas pour ne pas être jugé; ne condamnez point, et vous ne serez point condamnés; absolvez, et vous serez absous.

Dicka Prio

Moi je dis bravo et bien plus encore. Elle est magnifique! Il faut du courage pour affronter les idiots qui envahissent ce monde. Ça fait plaisir de voir la communauté LGBT+ prendre de l’ampleur et surtout se faire enfin respecter et acceptée. Surtout à Mada.

Belelahy

Moi je dis bravo chaqu un a le droit de vivre comme elle veux ,Dieu nous a donné le choix on a le choix de choisir qui on veux être félicitations pour le courage nous les malagasy tia mi critique Be loatra

Tony Ratix

je me demande comment elle était en version homme

Dicka Prio

Lol J’pense pas qu’elle ait gardé des photos d’un corps qu’elle n’aimait pas.

ANDO RAVAKA

Moi je me souviens d’elle en version homme… il était assez mignon.

La vazaha

Lorsque nos chemins se sont croisés, à Fianarantsoa, Zatia se prénommait alors Princy et n’avait que dix ans. C’était un petit bonhomme très beau, très drôle aussi. A 13-15 ans, je l’ai revu. Il (elle) n’osait pas encore parler de sa  »différence », de sa véritable identité s*xuelle. Puis je l’ai perdue de vue. Un ami m’a parlé de cette vidéo. Je suis ravi et ému de découvrir la belle femme Zatia. Une chose est certaine : elle a toujours été très sincère et son parcours témoigne d’un immense courage. Je l’embrasse (sur le front).

error: