Voici le visage de Rasanjy, le pire traître que Madagascar ait jamais connu

  • 423
  •  
  •  
    423
    Shares

A peine postée sur la page Facebook « Malagasy ve ianao« , cette photo de Rasanjy, le plus grand traître que Madagascar ait jamais connu, a été partagée, commentée et likée par des milliers d’internautes. Et pour cause, un visage a enfin pu être mis sur celui qui est à l’origine de la déchéance de la Grande île. En commentaire de la photo, on peut lire le texte suivant :

rasanjy-traitre-malgache
Portrait de Rasanjy, le traître.

« Lisez et partagez. Voici celui qui a trahi Madagascar et qui a causé notre perte face aux Français. Voici celui qu’on appelle Rasanjy, un Malgache qui comptait parmi les bras droits de la reine Ranavalona III. Il fait partie de ceux qui ont trahi la confiance de la Reine en montrant aux Français la stratégie pour mettre les Malgaches à genoux. Voici la liste de ce que les Français lui ont promis en échange :

– l’acquisition de la nationalité française (pour lui et ses enfants)
– de l’argent
– des terrains et une maison en France (on ne sait pas exactement où elle se situe, mais d’après les explications, elle serait localisée dans le 14ème arrondissement de Paris)
– les plus belles femmes algériennes pour satisfaire ses envies personnelles

Il a dû transgresser des interdits (fady) pour accomplir son acte de traîtrise. Il a fait tuer le devin royal qui savait ce qu’il était en train de comploter et qui l’a maudit ainsi que toute sa descendance. Il a menacé la Reine en précisant qu’il avait déjà soudoyé bon nombre d’hommes pour la trahir.

Cette histoire a été tirée du livre « Le chemin vers la perte », écrit par un soldat français. Ce livre a été censuré et caché par le gouvernement français mais il a été retrouvé en Suisse.

Source : Conférence culturelle franco-algérienne 2001. »

S’abonner
Notifier de
guest
42 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
andriana

Andry Rajoelina est justement un de ses descendants.

sale traitre

Rasanjy hovalahy ! hova mpamadika ! matesa daholo zay taranany !

Claude RAKOTOMALALA

Ary rahefa maty daholo ary ny taranany dia inona no hataonao ANDRIAND****** io.
Mba jereo aloha ny tantara,vakio ny boky isan-karazany,ka apetrao ao anatiny ny fotoana naha »traitre » an’i RASANJY izay ianao vao mitsara.
Ny mba fantatro dia nobakoavin’ny frantsay daholo hy fananany rehetra,ary maty nahantra izy.Polisy iray no nandevina azy teny Andohatanjona. Raha namany ve ary dia nataony an’izany?

sale traître

Hovalahy! Hovalahy tsy nianatra ary tsy mahay tantara. Angaha refa manompa ahy ianao dia anova ny tantara zany? Mba mianara ny tantara ny razambenao io ry HOVALAHY! Na mpamadika aza izy dia razambenao foana ka miara maloto nareo. Miezaka manova anarana fa tratra ihany ianareo taranany. Refa maty daholo nareo dia faly ny Malagasy fa nanota fady ianareo ka tsy mendrika fa peine de mort aza mbola malefaka loatra. Vakio ao @ wikipedia ny tantara an ny razambenao ry HOVALAHY Claude RASANJY fa ao misy soratra oe ALLIÉ des Français izy aza lasa gouverneur refa novaritany ho colonie ny tanindrazana. KA MATESA RY HOVALAHY ARY AZA MITERAKA INTSONY fa izahay malagasy tsy anadino MANDRAKIZAY.

rakoto

Ce n’est par s seulement lui qui a trahit Madagascar. Il y a d’autres comme Rainilaiarivony. Mais lui ce n’est qu’un pion

historien

Dans son livre « Chez les Hovas, au pays rouge » (Paris 1898), Jean Carol, dit de Rasanjy que « c’était un homme sans scrupules, prêt à tout pour servir les intérêts de la France au détriment de son pays ».
De son côté, Pierre Boiteau, dans son livre « Constribution à l’histoire de la nation malgache » (Paris 1958), écrit : « Alors qu’il était le secrétaire de Rainiliarivony (Ndlr : Premier ministre de l’époque), le « prince » Rasanjy » avait rassuré les Français par son dévouement ».
Les « exploits » de Rasanjy, qui perdure de nos jours.
1895. A l’approche de l’arrivée des troupes militaires françaises ayant débarqué à Mahajanga, et dont le ¼ a été décimé par le,paludisme, le « prince » Rasanjy, dans les salons, vante les bienfaits du collège dirigé par le pasteur Lauga. « On y enseigne les idées françaises ! », clame-t-il. On comprend mieux alors pourquoi il n’y eut pratiquement aucune résistance lorsque le général Jacques Duchesne arriva à Antananarivo avec ce qu’il restait de sa troupe.
Dès son arrivée, Joseph Gallieni avait discuté en aparté avec Rasanjy pour lui faire part de ses intentions.Il fallait trouver un prétexte pour condamner à mort, Rainandriamampandry, ministre de l’Intérieur, Ratsimamanga, oncle de la reine et la reine elle-même ! Gallieni cherchait aussi quelqu’un qui l’aiderait à éliminer les Menalamba. Pour cela, il était prêt à donner une forte récompense. La suite ? , Rainandriamampandry et Ratsimamanga furent fusillés, les chefs Menalamba tués ou faits prisonniers, la reine Ranavalona III mise en exil à Alger et Rasanjy promu Gouverneur général de l’Imerina, en février 1897.
« Sous son mandat, des centaines de gouverneurs, de pasteurs, de notables furent accusés de rébellion, fusillés ou emprisonnés. Cette purge avait eu lieu en dehors de tout contrôle central et fut un prétexte à des règlements de compte locaux. Rasanjy, en tant que chef de l’administration indigène, avait pouvoir de vie et de mort sur ses subordonnés, et cela dura tant que les commandants français furent disposés à prêter l’oreille à ses accusations de complicité avec l’insurrection » (Source : Stephen Ellis, 1990, in « Complot colonial à Madagascar : l’affaire Rainiandriamampandry »).
Comment Madagascar a perdu sa souveraineté et son indépendance.
Palais de la Reine de Manjakamiadana, mi-août 1896. La reine Ranavalona III était en train de discuter avec son confident Ratsimihaba, sur la condamnation de Rainandriamampandry et Ratsimamanga. Elle exprimait son chagrin et maudissait le traître qui les avait vendus. Soudain, le commandant Gérard se fait annonce pour demander une audience au général Gallieni qui fait irruption, sans aucune gêne, sans aucun respect pour la reine. Il est suivi par Rasanjy… Il fait lire au commandant Gérard, la loi d’annexion qui stipule notamment que : « tous les drapeaux malgaches seront remplacés par des drapeaux français et que l’esclavage était aboli ». Après cette annexion, ce fut la colonisation pure et simple. Fin de la souveraineté nationale et de l’indépendance de Madagascar jusqu’au 26 juin 1960.
Autre « exploit » peu connu de Rasanjy.
« Quelques jours après le départ de la reine, Rasanjy, accompagné de notables, tous manipulés par Gallieni, demandèrent officiellement aux autorités coloniales que la fête nationale du Bain de la Reine, le « Fandroana », soit remplacée par celle du 14 juillet et que les ancêtres royaux dormant dans les sépultures du Rova d’Ambohimanga soient transférés à Tananarive. L’objectif de Gallieni était d’empêcher les éventuels rassemblements patriotiques près d’Ambohimanga, à 25 kilomètres de Tananarive. Le dimanche 14 mars 1897, Rasanjy, accompagné de quelques dignitaires de castes autorisés à toucher les reliques royales et de quatre fonctionnaires français, s’occupa de l’exhumation des ancêtres royaux, sous la protection des soldats du poste d’Ambohimanga ». (Source : Christian Dumoux, in « Une enfance malgache », 2005). Attention Rasanjy avait un alter ego : le prince Ramahatra…

Brandon

Ho an’i Claude Rakotomalala.
Sao dia Rasanjy hafa no tianao ho lazaina ? Ny resahana eto dia ilay Rasanjy mpamadika. Tsy ho faty nahantra izany izy satria betsaka ny zavatra navelany ary novantanin’ny taranany. Tsy nobakoavin’ny frantsay ny fananany satria izy aza no nahafahan’ireo mpanjanaka namono ny Malagasy ihany koa tamin’ny 29 Martsa 1947.
Efa nisy taranaky Rasanjy efa niezaka nanadio ny razambeny, fa tsy vitan’izy ireo ary tsy ho vitany velively izany.
Ny tsara indrindra tokony ho ataon’ny taranaky Rasanjy dia izao : manoratra ho an’ny Malagasy ny zavatra tsy nety rehetra nataon-dRasanjy. Ny heloka hibaboana mantsy mody ho rariny ary ny heloky ny Ray tsy heloky ny zanaka. Amin’izay ianareo mifona ho an’ny razambenareo (fa tsy ianareo no mifona ho anareo satria ianareo tsy nanao na inona na inona) ary manambara fa hiezaka hanohitra amin’izay ny fanjanahantany amin’ny endriny vaovao.
Mino aho fa hamela anareo taranany ny Malagasy.

mamy

marina daholo izany fa ny tena zava doza nataon’i Rasanjy dia
-izy mpitory an’i Rainandriamampandry
-Izy no sahy nanala ireo masina teny analamanga ka nitondra izany taty Antananarivo ary teamin’ny namongarana ny masina dia naomongarana ny masina dia nangovitra ny olona nibata an’Andrianampioninimerina dia nipariaka ny lohany
-Izy no sahy nilaza tamin’ny Ranavalona ny alina andefasana sesitany nefa ranavalona mbola tao toerana fidiovana ary kolonely no nanome lamba ny mpnajaka fa Rasanjy tsy vanona nijery fotsiny
mbola batsaka ny zavadoza nataony fa ny fanontaniako mba ahoana ny niafarany sy ry RAININTSIMBAZAFY sy ireo mpamadika rehetra
marina daholo izay voalazan’ny olona momba an’Rasanjy fa mpamadika izy io

Mystérieux

Arrêter de cherché le coupable car c’ ne pas lui seul le traire tous le malgache et pourri et traitre car ils aime pas ils entre tue au lieu des aimer et c’ aider et de travaillé ensemble non comment malgache il va réussir c’ claire que le pays sa richi pas sa reste pauvre même les gens qui n’ont pas de diplôme,c’ une pute qui gère la politique comment elle peux savoir, réfléchi donne cette place aux autre qui as fais des études pour sa, josiline chercher blanc à nouvel hôtel sa tu sais,abus de pouvoir les trafic pour avoir le travail il faut payer.y a même pas la loi chaqu’un fais c’ qu’il veut, à chaque président c’ jamais bon voilà vous avez le pur maintenant ne pleur pas assumé,réveillé avant que sa soit trop tard et arrêté de dire que c’ toujours la faute d’un mord car lui il ne plus là mais c’ le vivant qui entrain pourrir le pays avec trafic de l’or bois de rose Pierre précieuse tous les richesse de Madagascar le bateau de pêche arrivé c’ de gens qui as déjà le travail qui va encore travailler la bas par exemple militaire ou police encien retraiter souamade ou est là lois à Madagascar, il faut pas pleuré si le jeune il vole où il deviens ferose car vous ne donné pas de travail à eut, assumer vos faute de égoïsme qui c’ déteste de ne pas pouvoir s’aimer,vous vouler que Madagascar réussir commencé par travailler ensemble et s’aimer déjà. Enleve la pute qui ne dois pas être là elle c’ que voler l’état de gros somme d’argent avec c’ complice, voilà l’histoire de Madagascar josiline Diego oooooo!!!!???

Raozy Maina

Très mauvais français en tout cas! Il vaut mieux ne pas se meller des histoires des autres dans votre cas, tachez d’abord à améliorer la votre!

Kiko

@ Mystérieux, tout d’abord, améliorez votre français, on n’ y comprend rien…et ne mélangez pas chiffons et serviettes

Vzmb

Tsy ampy! ny Mpanjakavavy Ranavalona III sy ny Mpiraiminisitra Rainilaiarivony no tomponandraikitra voalohany ny @ naha lasa zanatany an’i Madagasikara.
Tsy izay torohevitr’i Rasanjy, lazaina fa mpamadika akory no fanaperana, ka tsy afaka nanana ny heviny ny Mpanjaka sy ny Mpiraiminisitra.
Sady mora sy tsotra loatra ilay manondro, nefa enao aza nahazo fizakan-jo-pirenena frantsay aby, hatr@ taranaka faramandimby, mandrakankehitriny, rehefa nalefa nakarivotra mandrapahafaty tany Alzeria.
Mody nanangana saina fotsy sy nolazaina fa nadohalika tao androva rehefa avy nitifitra tafondro in-2 in-3 avy etsy Andrainarivo i Duchesne.

marie

O razoky à, mba mianara ihany fa lasa miteniteny foana o. Vakio ny boky rehetra mikasika an io rangaha io fa namadika an ny mpanjaka vavy izy. Tsara ihany hoa no mba mandalo fianarana 🙂

Razafimandrato

Mety ho zay, satria izy ireo no nitondra, Hanefa tsy sitrakin’ny Ray Amandreny no hanolo-bato mafana ny taranany.

Ary tsy nofidiny ireo Taranak’ I Rainiaro sy ny Ranavalomanjaka Ankehitriny no misy very zo eo @ lafony fanan’izy ireo raha tsy nisyy ny fanjanahana.

MTT

Ny mpanjaka vavy tsy nanaiky frantsay zany mintsy fa namadika azy Rasanjy dia io lasa zanatany frantsay io. Betsaka ny gasy tsy nianatra ato zany. Mampalahelo.

franck andriamaro

pondridoro ve ty olona ty sa sembana aratsaina voajanahary tsy mahalala tantara tsssss

Vzmb

ekena anie ny namadihany ny mpanjaka e! ny mahagaga ahy fotsiny ny mbola ahazoan’ny taranaky ny mpanjaka sy ny piraiminisitra, nationalité française hatram’zao. aiza ndray ny boky sy fianarana manazava an’zay?

marie

ny mpanjaka vavy tsy niteraka fa resaka be zany! tsy mbola nisy porofo mihitsy h@ zao oe niteraka izy

franck andriamaro

taranany iza no nahazo zo frantsay zany???? avoahy eto ….resaka Ranavalona 1, dia nisy foana izany ady teo @ faribolany fanjakan’Imerina izany efa t@ androny Imboasalama sy Andrianjaka fa tsy nidika inona izany, reo tsimahafotsy manamboninahitra toa andry Rabeso sy ny namany namono an’i Radama 2 tao andapa, Rainilaiarivony dia nanana taranaka tokoa ary misy azy ireo ao Antananarivo ao

Vzmb

ary i rainilay nga ts niteraka?
ny Mpanjakavavy Ranavalona 1ère (1828-1861) no tena namadika an’ty tany ty, t@ alàlan’i Jean Laborde, izay sipany, no efa nahazoan’ny mpanjanaka ny renseignements rehetra sy ny tactic hanjanahana an’i Madagasikara.
Novonoin’io ramatoa io ny zanak’i Rasalimo sy Radama Ier, izay tokony nandimby ny fanjakana, niaraka t@zay ny vavolombelona naheno io famindrampahefana io, ary ireo mpanolotsaina Antemoro, izay efa niaraniasa t@ Andrianampoinimerina.

rasoa

aza mirediredy fa izy aza no nandroaka vazaha farany zay betsaka teto madagasikara e! mba mianara tantara rangah ty a!

franck andriamaro

taranany iza no nahazo zo frantsay zany???? avoahy eto ….resaka Ranavalona 1, dia nisy foana izany ady teo @ faribolany fanjakan’Imerina izany efa t@ androny Imboasalama sy Andrianjaka fa tsy nidika inona izany, reo tsimahafotsy manamboninahitra toa andry Rabeso sy ny namany namono an’i Radama 2 tao andapa, Rainilaiarivony dia nanana taranaka tokoa ary misy azy ireo ao Antananarivo ao

Hassan Ranaivoson

Ilay hoe pire traître miintsy no tsy mitombona e! Parce qu’il y a pire que lui, ils sont nombreux, et ce sont nos contemporains. Ils les reconnaient sous l’appellation de mpanao pôlitika.

MTT

Izy no pire satria izy no namadika ny mpanjaka ka noho izy no naha lasa zanatany antsika.

Gasigasytsara

Tsara ny mahafantatra ny tantara afahana manova ny ho avy… araky ny fiteny koa « mamela fa tsy manadino »… oatran ny tantara rehetra ny antsika, misy mpanjanaka dia misy ny zanahana dia misy ny mpamadika oatran Jodasy…. misy farany foana ny ratsy…ary tsy mety diso zany mandrakizay…. raha misy no tokony ho hankahalaina ve tsy ny frantsay tsotra izao… ireo no fototry ny fery rehetra zay tsy mety sitrana hatramin izao??? Tsy misy afa tsy isika malagasy irery iany anefa no afaka manasitrana izany @alalan famerenana @ laoniny ny tena maha malagasy antsika zay tena tsapako dia tsapako fa nanana fahendrena sy fomba miavaka indrindra eto @zao tontolo izao ary tena mahate hotia tokoa… Mivavaka mafy @ Andriamanitra mba hanome hery sy fasahiana hoan ireo tena tia tanindrazana mba hosahy ho tena maritioran ity Madagasikara malalàtsika ity!! (25 taona)

Brandon

Raha tsorina ny resaka dia ny Hovalahin’Andafiavaratra no tena namadika ny Firenena hatrizay mandraka ankehitriny.
Mbola nisy taranak’ireo Andafiavaratra mpamadika ireo (Rasanjy, Rabibisoa, Andriantsilavo, Rainilaiarivony, …sns… ) tamin’ny 1° République hatramin’ny transition ary hatramin’izao. Toa an-dry Astérix ohatra. Efa fomban’izy ireo ny manongam-panjakana.
Manapotika ry zareo fa tsy mahavita manarina mihitsy. Ary tsy hahatafatsangana rahateo koa moa e, na dia ao anatn’ny lisitry ny frantsay misy ny olona ho atao mpitondra eto foana aza izy ireo.

NARIVELO

Tsy misy idiran’ny nianatra sy ny tsy nianatra ( manana na tsy manana diploma ) ny saina sy ny fahamarinana: na ara-tantara io na ara – pitondra-tena.
Raha ekena fa mpamadika Rasanjy, ny mampalahelo dia marobe ny taranany ankehitriny:
– Ireo zanany mivantana sy ny havany nitovy hevitra taminy tamin’ny izany fotoana izany sy ny taranak’izireo
– Ireo zanany ara-tsaina sy ara-panahy ankehitriny izay manompo vazaha sy milelaka aminy. Jereo amin’ny ireo manana « nationalité » firantsay. Fantatrareo izireo. Araho ny fijeriko.
Farany ho an’ny olona miresaka firazanana sy foko ( hova, andrina, tanindrana, merina) dia mampalahelo izireo satria
miditra @ paik’adin’ny vazaha izireo noho:
– ny tsy fahalalana miampy fankahalana na
– ny finiavany mampihatra ny politikan’ny tompony vazaha
Isika tsy miditra amiin’ny izany fa hanandratra ny FIRENENA MALAGASY iray tsy mivaky !

franck andriamaro

rasanjy sy marc rabibisoa tsimahafotsy ekena fa mpamadika i Rainilaiarivony tsy azo ekena mihitsy fa hatr@ farany dia nanohitra ireo frantsay mpananibohitra

franck andriamaro

ry ratsirahomana dia anisany ireo anaty fikambanana miafina grande famille club des 48, ramanandraibe(ramaholimiaso) anisany voaroirohy affaire marseillaise t@ androny tsiranana tao koa rabetafika rolland, nananany Itpkl Ratsimandrava izany dossier zany ka anisany nahafaty azy, tsisy hafa @ taranaky padesm toa andry resampa, rolland ratsiraka mpiray mpipetsapetsa @ mpitsetsitra frantsay miaro ny tombotsoany reo taorinany 1960

andriarison tsirofo

ts dia iditra loatra intsony am n tantara taloha n tenako ,ny fahalalako az dia ny zvtr hiainatsika izao dia irony antsoina hoe « recit » irony izay midika ho fitantarana ihany,sarotra b ny manamarina na tsia fa efa izay aloa zany no nisy nanoratra dia izay no malaza.
ny tena tiako ho marihina anefa dia mandrak ankehitriny dia mbola maro ireo mpamadika tanindrazana ,jereo ireto panao politika tsika ireto,ary mbola sokajiako ao koa ireo gasy maro izay maniratsira ny kolotsaina sy fiteny eto k manakalo anzany ho an ny an ny hafa .
ny fitiavatanindrazana no efa very tanteraka eto amintsika ,koa aoka isika tsy ho variana fotsiny itsikera ny hafa fa samia isika mandinika ny tenatsika tsirairay avy.
am bava homana tompoko ary am po mieritreritra

Zanakantitra

Mahatsiaro tena ho Malagasy daholo isika miresaka eto, tsisy hova na andriana na andevo fa ny fomba hoentinao ho an’i firenenao no mitsara anao, ka na andrindahy be ka mpamadika dia ambany noho ny rehetra izy satria ny toentsainy dia mirefarefa amin’ny tany faran’ny ambany indrindra. Ary aoka koa ho fantatsika fa ny helokin’i ray tsy helokin’ ny zanaka.Anjaran’ireo tarany ny mampiseho ary afaka manarina ny lasa amin’ny fanaovana asa soa any Madagasikara. Aza mety ho zarararain’ny olona amin’ny firazanana fa raha resaka na hetsika ho an’i firenena dia gasy iray daholo isika, izay lesoka izay no araraotin’ny sasany hampiadina isika samy isika. Ny mpamadika no tena tokony atao fairano satria mitovy amin’ny paest na cholera izy ireny.

Mme Dominique LE BIHAN

Il faut lire l’interview de M. RALAIMONGO en première page du Journal « La Patrie Malgache » en date du Vendredi 22 Juin 1934 (disponible sur gallica.bnf.fr)

vatomena

Ne pas faire de Rasenjy un traitre monumental .Il avait peut etre des convictions différentes de celles qui étaient établies à l’époque .Il ne croyait pas en une monarchie strictement Hova ..Il n’a pas trahi un peuple malgache ,une quelconque nation malgache qui n’existait pas alors .
Il a trahi une dynastie hova.

pickpoket

rasanjy faisait parti des 12 malgaches a avoir la nationalité française, en plus de çà, il possedait à l’époque 8 maisons et des terres en france, je sais qu’il avait 3 enfants, mais je ne sais pas ou est ce qu’ils sont et que sont ils devenus

Ben Amady Rotet

Iza moa Rasanjy : pere d origine venesuela amerique latine ; Mere d origine Malbar Inde.Donc hainy tsara izy tsy gasy legitime. Rasanjy dia anisany niara niasa tam Hollandais Corse Ecossais niady namono zafiny fotsy taranaka mpanjaka vavy vrais legitime gasy au nord 1895 maro maty soa ihany tuleara navy nanampy ary Rasanjy koa niara niasa tam Français General Gerard namono zafiny mena taranaka mpanjaka lahy vrais legitime tam 1895 ary teo no tena nahareraka gasy satria maro tena maro mbola tsy omeko eto isany no maty cote majunga ary ankambetsahany militaire avy tuleara .ary nanomboka teo tuleara tsy tiandreo mitantana militaire.ary 1905 amin izay vao nanomboka colonisation no changement capital a tananarive.

Bofy

Mila ny tohiny fa mahaliana

dolso

misaotra an’i Ben A Rotet mba mizara izay rehetra fantany afahany rehetra mamakafaka sy manitsy na manampy izay an-tanana, dia ho hita tsara ny niseho ka ho avela aminy taranaka e

Brandon

Momba ny hoe « tsy nanan-janaka Ranavalona III ».
Io no nampianarin’ny vazaha ary nosoratana tany amin’ny boky nianarana Tantara.
Fa diso tanteraka io. Ny Andriana dia mahafantatra tsara fa niteraka zazavavy Ranavalona III sy ny printsy Ratrimoarivony, izay vadiny ara-dalàna.
Saingy nony nandà ny tsy hanjaka handimby an-dRanavalona II ny nièce-ny ( satria ho lasa vadin’ilay hovalahy Rainilaiarivony, ka nilaza izy fa « tsy ho lasa vadin’ilay olona efa vadin’i Neny » mandrakizay ), dia nampanantsoin-dRainilaiarivony ny Andriambavy Razafindrahety ho atao Mpanjaka. Dia novonoin-drangahy io ny printsy Ratrimoarivony mba hahafahany manambady azy.
Nafenina tanteraka Ranavalozafimanjaka nony avy eo mba hiarovana ny ainy.Ny frantsay koa dia nandrara tanteraka ny taranany mba tsy hilaza ny fisiany ( satria izy no afaka manjaka aorian-dreniny ), ary izay mandika izany dia hovonoina.
Maro ny taranany ankehitriny ary maro amintsika no mahafantatra ny sasany amin’izy ireo, izay mbola miafinafina foana ankehitriny.
Jereo amin’ny Google ny hoe : Louise Ravoninoro RANAVALOZAFIMANJAKA dia ho fantatrareo ny marina.

dolso

tsy afaka mikaroka araky ny ADN ve ireo taranany e?
Hanampy antsika rehetra io fijery io raha mbola azo atao!

Ben Amady Rotet

ça se voit que son visage n est pas d origine legitime malagasy donc s est normal qu il a fait. comme le visage des presidentde puit 2002 c est normale qu ils sont traitre trahis les peuples et la terre malagasy.Example vendre louer la terre malagasy au coree du sud…seul solution les peuples d origines legitime malagasy continant afrique surtout les afrique de l est doivent reveiller c est parceque les choses ça se passe mal pour les futures malagasy…comne pere pedro et DJ depuit quand secte mafia escrot mensonge se mele avec gerance des peuples et ses terres ençestral donc ce la veut dire Dj est même objectif de mafia ex europein identitee argentin.

dolso

Quels documents parlent de ce père vénézuelien ou étranger et de la mère également étrangère de ce traître de rasanjy?

sylabe

Rainiliarivony était né sous un mauvais signe astral.Il s’enrichissait par le commerce des esclaves .Il était abusif .Le peuple était abruti d’impots ,de corvées.Le peuple n’en pouvait .Il souhaiter un changement .C’est pourquoi l’expédition fançaise ne rencontra aucune résistance .

error: