La france proclame le rôle positif des traitements inhumains et dégradants

Accueil Forums Tsy rariny – Tsy norme La france proclame le rôle positif des traitements inhumains et dégradants

5 sujets de 11 à 15 (sur un total de 37)
  • Auteur
    Messages
  • #18426

    effectivement Rakrisy…C’est le « grand pardon » mondial. Si cela pouvait arranger les choses…Quoique pour contrebalancer cela, il y a la réaction antisioniste du président iranien Mahmoud Ahmadinejad et je dois dire que lui me fait peur car il tient des propos haineux et l’iran est en passe de posséder l’arme nucléaire. J’aimerais avoir ton opinion ainsi que celle de Radama (je vous cite car vous ne parlez pas pour rien dire et ce que vous dites est raisonné). Merci
    Jean-Claude

    #18427

    Guest
    Membre

    Bonjour à tous
    L’île de la Réunion fête aujourd’hui le 157ème anniversaire de l’Abolition de l’esclavage.  » Fèt Kaf » (comprenez Cafres) pour certains, « Fête de la Liberté » pour d’autres, elle est devenue à mon sens et au fil du temps le moment pour les Réunionnais de célébrer leur unité. En ce jour, Kafs (Noirs d’origine malgache et de toute la côte ouest africaine), Blancs, Chinois, Malbars (Tamouls d’origine de la côte malabare), Zarabs (musulmans d’origine indienne), ainsi que tous les immigrants (Zoreys ou francais installés à la Réunion, Malgaches, Commoriens, Mauriciens, Mahorais…), se retrouvent au son du Maloya (musique et danse locale transmis de génération en génération par les Esclaves) pour comémorer le passé sanglant.
    Institué sous Mitterand dans tous les DOM français ayant subi l’esclavage, ce jour férié n’est malheuresement pas « national ». D’une part, il est célébré à des dates différentes dans les DOM puisqu’il correspond à la réelle annonce de l’Abolition dans la colonie concernée (annonce faite par le gouverneur Sarda Garriga le 20 décembre 1848 à la Réunion). D’autre part cette même Abolition ne fait l’objet d’aucune célébration sur le territoire strictement métropolitain. Cependant, de Villepin nous promet dés 2006, d’associer tous les français à cet évènement. Il désire institué une fête nationale de l’Abolition de l’Esclavage en la couplant à un jour dores et déjà férié (pour cause de « productivisme » mais c’est toujours ça de pris). On parle du 1er mai. J’aurai préféré le 14 juillet (je peux toujours révé) pour sa valeur symbolique. Si la démarche n’est pas purement politicienne, elle constitue un énorme pas en avant.
    Mais quel rapport avec la loi « assasinne » sur le rôle positif de la colonisation française? Je crois que les débats sur ce forum sont trop souvent dictés par la passion voire par la haine (du français).
    Cette fête du 20 décembre promulguée par une loi, est une chose merveilleuse puisqu’elle nous rappelle nos origines (2 colons français et 14 esclaves malgaches « offerts » par le pouvoir Mérina de l’époque aux négriers source du peuplement de l’île). Paradoxalement, elle n’empèche pourtant pas la xénophobie, dont sont principalement victimes commoriens et malgaches, d’enfler à la Réunion quand bien même notre passé mélé.
    La loi sur la colonisation (votée en février 2005 – il a fallu attendre novembre pour que l’opinion s’en empare) bien que maladroite n’a pas l’importance qu’on veut lui accorder. Je trouve même qu’elle est complètement creuse. Certainement le fruit de députés en mal de reconnaissance, cherchant à justifier leur salaire. Les tribuns populistes de tous bords ne manqueront pas de s’en emparer, mais cela n’etonnera personne puisqu’ils sont connus et reconnus.
    Bien sûr, je suis le premier à condamner l’esclavage, l’asservissement des peuples, l’enrichissement des puissances coloniales fruit du pillage des colonies… Descendant par mon père d’une esclave malgache et par ma mère d’un assasin breton qui n’a eu d’autre choix que la guillotinne ou l’exil, je ne peux cependant m’empécher de penser que mon existence même, ainsi que celle de millions de réunionnais, antillais, australiens, sudafricains, mauriciens, argentins, brésiliens, américains… et malgaches découlent directement de ces périodes troubles et troublées. Notre monde est la résultante de la colonisation. Se demander si celle ci n’a eu que des aspect négatifs et/ou quelques aspects positifs en revient à une vision manichéenne de l’humanité. L’homme est il bon ou mauvais? D’autant plus que la colonisation est remplacée aujourd’hui par l’occidentalisation (embrassée par tous les pays en voie de developpement).
    Pour en finir, quelques mots à JC dit boubou. Le président iranien n’est pas dangereux parce qu’il est antisioniste, mais bien parce qu’il est antisémite. Je suis moi même antisioniste car profondémént laique. Il faut savoir qu’une bonne partie des religieux juifs considéraient comme hérétique de transformer un attachement religieux en une réalité politique nationale à la fin de la 2éme guerre mondiale (je cite Jacques Gervet). Je suis pour un état israelien en paix. je suis contre un état juif tout comme je suis contre le Vatican, ou les états islamiques (à fortiori islamistes). Je suis aussi navré par l’hypocrisie française qui malgré la laicité fait du christianisme la religion d’état. La rumeur veut que l’actuel président malgache, caresserait le rève de faire du protestantisme chose publique. Si cela s’avèrait exact, voilà une autre source de désaccord, de désunion et donc d’instabilité dont Madagascar n’a nul besoin. Mais ça n’engage que moi.
    En ce jour de fête à la Réunion, j’espère une petite pensée pour ces millions d’esclaves qui ont bâti des puissances mondiales et je vous souhaite d’oublier cynisme et pessimisme. Regardez devant vous, résolument.

    #18432

    RADAMA III
    Membre

    Je crois que les débats sur ce forum sont trop souvent dictés par la passion voire par la haine (du français).

    Pour ma part, je ne m’en cacherai pas, je n’ai aucune passion pour le français, ni même pour ce qui s’en rattache. J’en éprouverais en fait un profond désintérêt s’ils n’avaient pas sauvagement asservis mes ancêtres. En d’autres termes…

    Notre monde est la résultante de la colonisation. Se demander si celle ci n’a eu que des aspect négatifs et/ou quelques aspects positifs en revient à une vision manichéenne de l’humanité. L’homme est il bon ou mauvais?

    Je suis sûr que je t’ai mal compris alors corrige moi je te prie car si j’ai bien lu, tu plaiderais alors la « bof attitude »?
    « ouais bof, tout cela n’est que relatif, ouais bof, c’est bien mais c’est pas bien, ouais bof, ya du bon ya du mauvais… »

    Je suis moi même antisioniste car profondémént laique.

    Pardon de chipoter encore mais tu es laïc ou athée ? moi-même je suis protestant, mais pourtant j’ai longtemps plaidé pour la laïcité… pourtant je commence à me poser des questions sur l’intelligence d’un Etat laïc car une religion d’Etat ne signifie pas un religion imposée. Surtout en pays démocratique. Si l’on prend l’exemple de la Grande Bretagne (au hasard ), le fait d’avoir le protestantisme en religion d’Etat et la Reine en chef de cette « église » ne fait pas des british un peuple servile et asservi.
    Et finalement quelque part, exiger à tout prix ¨la laïcité, n’est-ce pas une forme d’intolérance envers les croyants ?

    Merci de m’avoir lu et bonnes fêtes à tous et paix en ce monde

    #18433

    Liberte
    Membre

    Bonjour à (surtout) toutes et à tous.
    Cher Radama,
    je suis bon client, et donc chipotons…

    Pour ma part, je ne m’en cacherai pas, je n’ai aucune passion pour le français, ni même pour ce qui s’en rattache. J’en éprouverais en fait un profond désintérêt s’ils n’avaient pas sauvagement asservis mes ancêtres. En d’autres termes…

    Soit ! Tes raisons sonnent comme indiscutable. Cependant, j’ai du mal à accepter certains de tes propos que je carricature (volontairement) ainsi : Je n’aime pas les français parce qu’ils ont colonisé mon pays et j’aime les anglais car – ou même si – ils ont asservis d’autres peuples que le mien. Démagogie et manque de respect cruels pour les peuples aborigènes, indiens, ou plus prés de chez toi, de chez moi, mauriciens ou autres chagosiens… J’en passe et des meilleures.
    J’estime quant à moi que la colonisation ne fut pas une affaire de nationalité mais d’époque, servie par un esprit d’aventure, une envie de découverte, un besoin de richesse, une soif de pouvoir. Les deux derniers aspects « expliquant » l’abomination du système. Anglais, espagnols, portuguais, italiens ou français à la conquète du monde et dans un combat identique : « la civilisation contre les sauvages ». Comment croire que, sans français, Madagascar eut été libre, alors que toute terre en ce monde subissait le joug européen ? Que dire d’autre, quant l’Histoire nous apprend que ces puissances coloniales se déchiraient pour le controle total de ces territoires…

    Je suis sûr que je t’ai mal compris alors corrige moi je te prie car si j’ai bien lu, tu plaiderais alors la « bof attitude »?

    Fais moi plaisir, évitons le piège d’une trop facile réthorique. Bof et attitude sont des termes incompatibles, tout comme discrimination et positive ou encore sang et pur…
    Je me suis mal exprimé et tes doutes sont donc justifiés. Je voulais uniquement faire valoir le fait que nul Homme, n’est aujourd’hui responsable des actes de quelques ancètres. La royauté Mérina fut en son temps esclavagiste. Dois je lui en vouloir d’avoir bradé mon ascendance ? Dois je te haïr puisque tu en revendiques us et coutumes ? Non, parce que l’Histoire reste l’Histoire et que l’Humanité se construit force échec. J’entend (trés fort) certains me répondre, que l’occident (et donc le Royaume Uni et la France) ne tient pas compte de ces leçons du passé et qu’il use et abuse du néocolonialisme. Sauf que le peuple souverain d’un état libre, indépendant, républicain et démocrate (qualificatifs complémentaires n’en déplaise aux américains), quand bien même serait il pauvre, devrait être en mesure de refuser ce genre de diktat. Avoir juste le courage de dire Non et refuser la liasse, fut elle épaisse qui va avec. Se cacher telle l’autruche derrière tel ou tel prétexte pour justifier ses propres insuffisances ne déterminera en rien une quelquonque solution. Peut être serait il temps de touner la page et de parler de postcolonialisme. Peut être serait il temps de prendre exemple sur des nations (telle Maurice) qui réussissent brillament leur indépendance. Car tout en assumant le passé elles ont su taire leurs rancoeurs pour aller vers un avenir meilleur.
    Je fut moi même militant indépendantiste. Et même si je carresse toujours l’espoir d’une Réunion adulte et mature, je ne participe plus à ce combat. Car j’estime que les indépendantistes réunionnais se trompent de méthode quand ils claironnent : Etrangers, français, malgaches, commoriens dehors ! Le combat pour la Liberté ne peut excuser xénophobie et racisme. J’affirme aussi que l’indépendance est trop souvent assimilée à l’émergence d’un collectif (groupe, peuple, race). Alors qu’elle concerne avant tout l’individu. Si chaque réunionnais est indépendant, peut importe la bannière, la Réunion sera indépendante.
    Le débat qui fait actuellement rage en France (et sur cetains forums), sur un soi disant role positif du colonialisme n’est que la réaction tardive d’une gauche caviar prise au piège par Sarkozy et l’UMP, en autre lors de l’explosion des banlieues. Complexée en matière de sécurité, cette même gauche essaye de reprendre la main mais sur un autre terrain : la responsabilité face à l’Histoire. Bref de la pure politique politicienne, alors que l’urgence est ailleurs.

    Pardon de chipoter encore mais tu es laïc ou athée ?

    Les deux. Et la raison de mon refus d’un état religieux est bien la laicité.

    car une religion d’Etat ne signifie pas un religion imposée.

    Je n’en suis pas si sur. De toute façon c’est courir un risque inutile. Celui d’une radicalisation.

    le fait d’avoir le protestantisme en religion d’Etat et la Reine en chef de cette « église » ne fait pas des british un peuple servile et asservi.

    Si justement puisqu’ils sont donc officiellement serviteurs d’un dieu et de son représentant. Pose toi aussi une question simple. Comment es tu devenu protestant ? Est ce le fruit d’une reflexion personnelle, est ce « culturel », ou alors Madagascar a t elle subi une influence coloniale autre que celle française ?

    exiger à tout prix ¨la laïcité, n’est-ce pas une forme d’intolérance envers les croyants ?

    Bien au contraire, la laïcité pose le principe d’égalité entre toute religion. Elle est donc garante de la liberté de culte.
    En espèrant avoir bien chipoté…
    Bonne fête à (surtout) toutes et à tous

    #18436

    RADAMA III
    Membre

    Je n’aime pas les français parce qu’ils ont colonisé mon pays et j’aime les anglais car – ou même si – ils ont asservis d’autres peuples que le mien.

    merci d’avoir préciser que c’était une caricature. Ceci dit, mon amitié à l’égard de l’Angleterre relève davantage d’un motif d’ordre personnel que d’ordre politique. Malgré tout, question barbarie et néocolonialisme, je t’invite à recenser les anciennes colonnies britanniques qui se plaignent de la présence britannique en leur terre et les anciennes colonnies française qui se plaignent de la présence française sur leur terre. Peut-être auras tu une vague idée du sens de mon propos, car je vois jusqu’ici que tu mets français et anglais et les autres d’ailleurs dans le même sac alors que précisément l’Histoire et l’actualité nous dévoilent le contraire.

    Bof et attitude sont des termes incompatibles, tout comme discrimination et positive ou encore sang et pur…

    Bon rhétoriquons alors, disons donc le relativisme dans l’absolu au lieu de « bof attitude ».
    Soit dit en passant je ne vois pas en quoi ces mots sont incompatible. Discrimination positive par exemple, cela signifie, agir en faveur de celui contre qui on a tendance à agir en la défaveur.
    Mais sur le reste, j’acquiesse ce que tu as écrit sur ce point.

    Si justement puisqu’ils sont donc officiellement serviteurs d’un dieu et de son représentant. Pose toi aussi une question simple.

    serviteur d’un dieu ???? mon ami ! mais cela n’a rien à voir !!! Une religion d’Etat pour toi sert à être officiellement serviteur d’un dieu et de son représentant !!! c’est énorme !!! On serait croyant, tous protestant anglican et royaliste en Angleterre !!!!! Une religion d’Etat ne veut pas dire s’obliger à devenir serviteur d’un Dieu. C’est au contraire avoir la liberté religieuse, c’est-à-dire même, être libre d’être athée. La religion est rattaché à l’Etat afin et ne concrètement que de repère historique (en pays démocratique). Maintenant, si on regarde l’Iran, il est clair que je me range totalement dans ce que tu as dit, encore une fois.

    Bien au contraire, la laïcité pose le principe d’égalité entre toute religion. Elle est donc garante de la liberté de culte.

    ça c’est dans les films de Walt Disney ! La laïcité, par définition ne garantit aucun culte puisqu’il s’agit d’être neutre sur les religions. L’Etat ne se mêle pas des religions… ou plutôt il les considère comme égales, ce qui pose un gros problème dans la politique interne, cf actualité française.
    A trop vouloir croire que le principe d’égalité est applicable en tout domaine, on finit par se marcher dessus, ou se faire marcher dessus.

    Tout cela est passionnant et re-merci de me re-lire.
    Re-bonne fêtes les mais

5 sujets de 11 à 15 (sur un total de 37)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.