VIDEO. « On ne parle plus de Madagascar comme d’un pays qui mendie », dixit Andry Rajoelina

Aujourd’hui, Andry Rajoelina a pris la parole à la télévision nationale pour faire le point sur les affaires importantes à Madagascar. Au programme : un point sur la situation par rapport au coronavirus, les mesures pour accompagner cette crise sanitaire et socio-économique (maintien du confinement partiel dans certains régions, port de masque obligatoire), la culture d’artemisia, l’annonce de la mise en place d’une usine pour la production de médicaments.

Le sujet du Covid Organics, « remède traditionnel amélioré pour prévenir et guérir du Covid-19″, est aussi abordé, notamment les essais cliniques qui permettront de prouver son efficacité. « Quand on parle de Madagascar, on ne parle plus de pauvreté, on ne parle plus d’un pays qui mendie », glisse-t-il. Autre point important : Andry Rajoelina a décidé de faire libérer les journalistes qui ont été emprisonnés. Voici le replay intégral de l’émission.


Lire aussi : Madagascar fait don de 118 cartons de Covid Organics à 15 pays africains
Lire aussi : Un internaute malgache alerte sur les effets secondaires du Covid Organics
Lire aussi : Des Malgaches se plaignent de ne pas recevoir les vivres promis par l’Etat

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Analyste

C’est juste une grosse opération de communication sur le covid organics, avec les petits reportages qui vont avec. A quand une vraie émission télévisée avec des journalistes qui osent poser les vraies questions ? Le jour où il affrontera Onitiana Realy ou Gascar, ça sera un autre niveau. Là les journalistes ont été très effacés, limite on n’avait pas besoin d’eux. Propagande encore et toujours. Et pour aider les petites entreprises qui coulent, y a rien.
Et au fait, Madagascar n’a jamais eu la médaille d’or aux jeux olympiques, on a juste été finaliste. Il faut aussi qu’il révise son histoire.

MDRM

Il a eu la pression d’Amnesty international et des USA pour faire libérer les journalistes. Natahoatra ihany! Bien fait pour sa gueule.

error: