VIDEO. Le marché des huiles essentielles subit les effets du coronavirus

Le marché des huiles essentielles subit de plein fouet les effets du Covid-19 à Madagascar. Par exemple, le ylang-ylang de Nosy Be, une fleur utilisée comme matière première pour la fabrication des parfums Dior et du célèbre Chanel n°5, souffre d’une chute vertigineuse des prix depuis le début de l’année.

Outre le coronavirus, la surproduction a aussi fait baisser la valeur de l’huile essentielle de l’ylang-ylang. Cette crise a des conséquences sur le salaire des cueilleuses malgaches, mais aussi sur la pérennité des petits producteurs locaux et des entreprises qui distillent les huiles essentielles. Regardez le reportage.

https://www.youtube.com/watch?v=tSEeEHXwRAg

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: